Yves Montand - Ados.fr

Yves Montand

Né le : 13 octobre 1921 Mort le : 09 novembre 1991
Nationalité : France
Label : Mercury | Genre : Variétés

319

Patrick Bruel part en Live   Ce samedi 6 décembre, Patrick Bruel était le président du jury de...

Star Academy 8 : le départ de Quentin laisse des traces Les coulisses du prime nous montrent des académiciens en pleurs (excepté Gautier)...

Nouvelle Star : Episode 9, la 1ère élimination C’est en costume 3 pièces et robes de soirée que les 10 finalistes ont...

60 ans de festival : top 10 des Palmes Les portes du Palais s'ouvrent mercredi pour la soixantième édition du festival de Cannes,...

La biographie de Yves Montand
La chanson française possède peu de stars internationales ayant traversé l'épreuve du temps. Yves Montand est de ceux-là. Sans doute aidé par une prestigieuse carrière cinématographique, il est encore aujourd'hui considéré comme une sorte d'étalon de la variété hexagonale de qualité. Homme cultivé, il a chanté les poètes et s'est impliqué dans les affrontements idéologiques de son époque. Diverses affaires mises en avant par la presse people ont enfin contribué à faire vivre une légende sombre autour de lui. Ivo Livi naît en Italie, mais bien vite, sa famille, d'opinion communiste, est obligée de fuir le pays pour échapper aux persécutions fascistes. L'enfant grandit donc en France, à Marseille. Pauvre, il travaille à l'usine dès l'âge de onze ans puis exerce un temps le métier de coiffeur. Pourtant, remarqué par un directeur artistique, il commence à chanter dans les music-hall marseillais et en 1939, donne même son propre spectacle à l'Alhambra, où il interprète « Dans les plaines du Far-West ». Il prend comme nom de scène Yves Montand, en souvenir du temps où sa mère lui criait : « Ivo ! Monta ! » quand il jouait dans la rue. La guerre vient cependant perturber ses débuts prometteurs, et son activité ne reprend véritablement son cours qu'en 1944. Fuyant la milice vichyste, il se réfugie à Paris et rencontre Edith Piaf, avec qui il vit une idylle. La chanteuse fait tout pour le lancer et en quelques temps, il pose les fondements de son personnage et de son univers musical. Charmeur en même temps que fantaisiste, il se montre fasciné par l'Amérique mythique des westerns et des gangsters (« Battling Joe »). Comme beaucoup de jeunes artistes, il se passionne pour le jazz, tâchant de faire swinguer la langue française à la manière de Trénet, tout en conservant une distance élégante de dandy. Il devient aussi un chantre de Paris, grâce à des classiques comme « Les Grands Boulevards ». Malgré sa rupture avec Piaf, en 1946, la célébrité lui est acquise. En 1948 il rencontre Jacques Prévert et, grand admirateur de son œuvre, interprète « Les Feuilles Mortes », sur une musique de Joseph Kosma. Succès international, la chanson deviendra un standard du jazz, grâce à ses relectures par Duke Ellington ; Miles Davis, Chet Baker ou Nat King Cole. Durant les années 50, son succès ne tarit pas. Ses interprétations de Prévert (« Barbara », « En sortant de l'école »), les chansons que lui composent Francis Lemarque (« A Paris ») ou Pierre Barouh (« A Bicyclette »), ainsi que ses reprises du répertoire français font de lui un interprète complet. Avec sa femme Simone Signoret, qu'il a épousée en 1951, il forme un couple mythique, omniprésent dans l'actualité artistique et dans les débats contemporains. 1950 voit en effet leur entrée dans l'activité politique. Comme de nombreux intellectuels, ils signent l'Appel de Stockholm visant à interdire l'arme nucléaire. Considéré dès lors comme un « compagnon de route » du Parti Communiste, Montand prend pourtant ses distances avec ce dernier à partir d'octobre 1956, lors de l'intervention de l'URSS en Hongrie. Lors de sa tournée en Europe Centrale et en Russie, en 1957, il ose demander des comptes à Kroutchev. Il finira par reconnaître que son soutien au stalinisme était une erreur. « Le Salaire de la Peur » de Clouzot (1952), l'a également révélé en tant qu'acteur et, lentement, sa carrière cinématographique (internationale depuis « Le Milliardaire », avec Marilyn Monroe, en1960,) va prendre le pas sur ses chansons. Les tournées continuent, mais à l'exception notable de « Chansons Populaires de France » (1963) le chanteur enregistre peu de nouveaux disques. En revanche, il interprète des rôles principaux pour Costa-Gavras (« Compartiment Tueur » en 1964, puis « Z » en 1968), Alain Resnais (« La guerre est finie », 1966), René Clément (« Paris brûle-t-il », 1967), Jean-Luc Godard (« Tout va bien », 1972), Claude Sautet (« César et Rosalie », 1972)… Il joue aussi dans des comédies grand public comme « La Folie des Grandeurs », de Gérard Oury, avec Louis de Funès (1971). Tout à cette activité, il cesse finalement de tourner dans les années 70, ne s'autorisant qu'un concert exceptionnel au profit des victimes de Pinochet, en 1974. Au cours des années 80, fâché avec le Parti Communiste, il continue cependant d'intervenir dans le débat public, pour soutenir Solidarnosc, le syndicat polonais, ou dénoncer les idées du Front National. En 1982, Montand cède à la tentation des adieux et s'offre une dernière tournée mondiale, triomphale. Après la mort de Simone Signoret, en 1985, il s'installe avec une nouvelle femme, Carole Amiel, qui donne naissance à son seul enfant, Valentin Montand, en 1988. Alors qu'il tournait « L 627 » avec Jean-Jacques Beineix, il meurt d'un infarctus en 1991. Diverses affaires ont teint son souvenir d'une aura sulfureuse. Aurore Drossart a prétendu être la fille illégitime du chanteur, jusqu'à ce que des tests ADN effectués en 1997 viennent infirmer ses propos. Le présentateur télé Benjamin Castaldi, petit-fils de Simone Signoret issu de son premier mariage, a également publié un livre, « Maintenant, il faudra tout se dire » (2004), dans lequel il donne une vision extrêmement négative de Montand. Finalement ; si l'on met à part ces questions d'ordre privé, la star disparaît derrière un écran de fumée. Cachée derrière différents masques et différents types (le Séducteur, le Communiste…), elle impose un mystère persistant, tout en offrant un destin étroitement lié à l'histoire du 20ème siècle.

...


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10



Les personnalités associées à Yves Montand
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
mamypaule4859
Il y a 4 mois, 3 semaines Signaler ce commentaire
pas trouvé "en sortant de l'école de Prévert", vais chercher autrement, MERCI !
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados