William Baldé - Ados.fr

William Baldé

Vrai nom :Mohamed Guy William Baldé
Nationalité : Guinée
Métiers : chanteur, auteur-compositeur
Label : Warner | Genre : Reggae

Découvrez "Le Son du Metro" : L'album qui met en lumière les artistes du métro   Qui ne s'est jamais attardé sur un artiste du métro ? L'oreille tendue...

William Baldé, notre rayon de soleil Encore 20 000 singles vendus la semaine dernière... « Rayon de soleil »...

La biographie de William Baldé
Né en Guinée d’un père peul (nomade d’Afrique de l'ouest) et d’une mère d’origine éthiopienne, Mohamed Guy William Baldé a du quitter rapidement son pays natal pour rejoindre son père au Sénégal, ou il vit le début de son adolescence. "Mon pays était une dictature du type communiste, et, paradoxe ultime, les arts étaient très encouragés, voir protégés par le dictateur paranoïaque. J'ai vu défiler bon nombre d'artistes de pays frères tels que des cubains". Il écoute alors les albums d'Otis Redding, les chansons "yéyé" des années 60 (sa mère adorait Charles Aznavour, Françoise Hardy) mais aussi beaucoup d’artistes et groupes guinéens ("comme le Bembeya Jazz national, Balla et ses Balladins, Kélétigui, Prince Nico Mbarga & the Rocafil Jazz band, le Rail Band, Manu Dibango ou Myriam Makéba...")

Il s’installe ensuite à Paris à l’adolescence et entre en sixième. Pas très doué en maths, il se dirige ensuite vers des études de droit pour devenir avocat « Il faut se rendre utile dans nos pays pauvres » lui disait sa mère. Mais très vite, la musique prend le pas sur les cours qu’il sèche pour aller jouer dans les rues ou le métro avec ses amis musiciens : Peter Cohen, guitariste, Samy Jerrari, percussionniste, Christian Rakotoarivoni... Il essaye plusieurs combinaisons d’instrumentistes, de chanteurs et trouve finalement « l’adequation quasi-parfaite » avec Marc Chavanis, bassiste qui s’essaye pour lui à la contrebasse et le guitariste-chanteur-arrangeur Camerounais Michel Domisseck. De cette combinaison gagnante naît les 24 jam.

Il prend confiance et monte ensuite un second groupe, afro soul, intitulé YUBA où il chante en anglais et en ouolof... Le groupe est signé chez EMI et sort un premier album Everybody Nyani en 1995. Reconnu par le monde du spectacle, Yuba fait des premières parties prestigieuses : Me'Shell NDegeocelo, The Eagles, Jamiroquai, Diana King etc... Mais les chansons en anglais ne résistent pas à la loi du quota imposé des chansons françaises. De l’autre coté, les 24 jam cartonnent dans les rues, ou dans les soirées privées, en proposant des versions nouvelles de standards américains.

William Baldé travaille en parallèle « tranquillement » sur un album en français, anglais et ouolof avec Gil Gimenez, guitariste et batteur. « J'ai une reconnaissance infinie pour Gilou car il est le premier à m'avoir encouragé à chanter aussi dans la langue de Molière (qui, soit dit en passant, est aussi celle de Lépold Sédar Senghor et d'Aimé Césaire !) ». De cette collaboration naît le groupe Baldé (avec William au chant, Gil Gimenez à la guitare et batterie , Philippe Desbois à la guitare, Ilan ABOU à la contrebasse) et des titres prometteurs.

Tout s’enchaîne en 2007 et 2008, il enflamme plus de cinquante concerts de Christophe Maé dont il assure la première partie, jouant ainsi devant plus de 400 000 spectateurs... En parallèle, il finalisait l’enregistrement de son premier album En Corps Etranger, (sorti en juin 2008 chez Warner), et de son premier extrait "Rayon de Soleil" qui devient le tube de l’été 2008. Classé numéro pendant plusieurs semaines, William Baldé crée un nouveau style, qu'il qualifie de « afro-rock-reggae », avec sa voix chaude et ses titres ensoleillés.



...



Les personnalités associées à William Baldé
Sites consacrés à William Baldé
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
eloise ladriere
Il y a 6 ans 11 mois Signaler ce commentaire
ma main sur ton petit cul mdr lol
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados