Vince Taylor - Ados.fr

Vince Taylor

Vrai nom :Brian Holden
Nationalité : Angleterre
Métier : chanteur
Genre : Rock'n'roll

92
La biographie de Vince Taylor

Avec une carrière plus durablement française queGene Vincent, mais sans le soutien de Johnny, Brian Holden, alias Vince Taylor a traîné son cuir noir, ses chaînes et son blues violent, avant de finir plongeur dans une gargote.

N’arrivant pas à devenir aviateur, l'anglais exilé à Hollywood se lance dans le rock, influencé par Elvis, avant de rentrer à Londres. Il sort son premier single en 1958 chez Parlophone : "I Like Love/Right Behind You Baby"  accompagné par The Playboys. C’est le second single, après des passages télé, en 1962 : "Pledgin’My Love/Brand New Cadillac", la face b et seule composition de Vince, qui le rend mythique. Tout y est en version Scopitone : le cuir noir, le look garçon sauvage, rehaussé d’une grosse chaîne en or et le son dangereux qui en a fait l’idole des voyous.

Le Rock c'est ça !

En 1960, il tourne en Angleterre avec Eddie Cochran, Gene Vincent, Tommy Steele et Billy Fury, puis remplace Gene Vincent à Calais. Eddie Barclay le découvre à l'Olympia et l'engage pour enregistrer les tubes d'Elvis Presley, Eddie Cochran, Chuck Berry, Little Richard et Johnny Kidd. Le 25cm, Le Rock C'est Cà dévoile des interprétations plus sauvages que les originales. Ses concerts se transforment en émeutes et lui collent une réputation de « bad boy ». Son succès arrive après la fête/émeute de la Nation qui va instaurer le twist pépère, le mythe devient un contre-modèle, le repoussoir qu’on va tolérer 5 ans chez Barclay pour engranger des droits à peu de frais, mais sans trop le pousser.

L’Ange Noir

Mais cela devient difficile de hurler "Tutti Frutti", quand Sheila attend encore l’heure de la sortie et que Françoise en appelle aux garçons et aux filles de son âge… Vinceet les Playboys  font la première partie des Rolling Stones à l'Olympia et sortent le 30 cm Vince...!, en 1965 et en faux live. Cet album sera son dernier pour Barclay, car ni maisons de disques ni patrons de salles ne veulent de lui après une dernière esclandre. A la veille de signer un contrat avec un label américain, cette même année, son passage à la Locomotive le dévoile en pleine décente d’acide mystique, qui se prend pour le prophète Matthieu et plante le show. Il vient de croiser Bob Dylan à Londres et explose en plein vol. Il tombe en pleine déprime et ne va plus aller que de come back avortés en expérimentations bizarres, pris entre bouteille et cachets. Présence fantomatique qui ressurgit une fois qu’il sort du coma.
L’épopée du rock en 1969 arrive quand Martin Circus chante "Tout tremblant de fièvre". Cadillac, en 1975, tombe après le Glam français et l’ultime LUV de 1980 passe à l’as, seulement révéré par Bashung et Darc dans le dernier album de l’ex-Taxi Girl. Mais la génération punk ne l’a pas oublié, et "Brand New Cadillac" est le premier titre enregistré par Clash avecGuy Stevens pour London Calling en 1979… Ses musiciens seront de tous les groupes français d’avant 68, à traîner au Golf Drouot et certains des membres de Dynastie Crisis (Chalard et Mercier) n’auront de cesse de l’aider, en hommage à son rôle précurseur, durant les années 70 à réenregistrer des classiques. Plus étonnant, c’estJac Berrocal, trompettiste et chanteur free du groupe Cataloguequi lui offrira sa dernière apparition en 1976, sur le mythique "Rock’n’Roll Station". En 1983, il se retire avec sa famille à Lutry en Suisse, où il meurt à 52 ans d'un cancer des os.



...



Les personnalités associées à Vince Taylor
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
  • taylor 2
    5
  • amel bent
    2
  • moi j'ai pas
    4
  • shy'm
    4
  • Photo
    2
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados