Trust - Ados.fr

Trust

Nationalité : France
Label : Sony BMG Music | Genre : Hard rock

413

Les BP ZOOM au Parc des Princes le 21 juin ! Vous ne savez pas quoi faire pour la fête de la musique ? Ne vous prenez plus la...

Les artistes se mobilisent pour Solidays Diam's, Yannick Noah, Abd Al Malik ou encore Lauryn Hill... Près de 200 artistes se...

Leeroy trinque à notre santé Leeroy arrive avec son album solo. Leeroy, c'est un ancien membre du Saïan Supa Crew qui a...

La biographie de Trust
Trust reste le groupe fondamental d'une musique peu défendue en France : le hard-rock. Fondé en pleine vague punk, il fut un temps le principal rival de Téléphone avant de devenir un phénomène définitivement à part, revendicatif et rock'n roll... Minés par un climat de querelles qui les a conduits à se séparer et à se reformer trois ou quatre fois, les musiciens sont toujours en activité aujourd'hui, prêt à s'engager dans tous les conflits sociaux et politiques. Le groupe se forme en 1977 autour de Bernard Bonvoisin (alias Bernie) et Norbert Krief (alias Nono). Ils engageront de nombreux autres musiciens par la suite avant de garder auprès d'eux David Jacob, Fred Guillemet et Yves Brusco ( alias Vivi). Entre temps, une dizaine de batteurs s'essaieront au groupe, comme Nicko McBrain (ancien batteur d'Iron Maiden) ou Clive Burr. Engagé et rebelle, Trust est dès le début, victime de la censure, de la part des médias ou des labels. En effet, après une brève collaboration (pour le single "Prends Pas Ton Flingue"), le label Pathé Marconi préfère lâcher le groupe pour privilégier la musique, plus consensuelle, de Téléphone. C'est donc la scène qui leur permet de se faire connaître. Certains clubs parisiens, comme le Golf Drouot, les engagent régulièrement pour des concerts, ce qui les amène à faire la première partie d'AC/DC dès 1978. En sympathisant avec les superstars australiennes, les musiciens s'ouvrent des portes. Ils signent chez CBS et partent enregistrer un premier album à Londres ("Trust", 1979). Mais c'est véritablement en 1980 que Bernie et ses acolytes connaissent le succès avec l'album « Repression ». Ce dernier contient le titre « Antisocial », qui restera non seulement la chanson emblématique du groupe, mais un véritable hymne, sonnant la fin de l'utopie des seventies et le début des messages froids, lapidaires et désillusionnés qui domineront le rock dans la décennie suivante. Des groupes comme Bérurier Noir ou Parabellum seront de toute évidence marqués par le texte et le ton de ce morceau, hurlé comme un slogan plutôt que chanté. "Antisocial" arrivera même jusqu'aux oreilles d'Anthrax, qui s'offrira une reprise en 1988. Au début des années 80, Trust reste un groupe majeur, la référence des amateurs de rock dur. La guitare virtuose de Nono leur offre un public spécifique, à distinguer des punks, qui préfèrent alors le minimalisme. Les albums s'enchaînent à vitesse grand V ("Marche Ou Crève", 1981 ; "Trust IV", 1983 ; "Rock'n Roll", 1984) et le groupe s'offre des prestations en compagnie de références internationales du hard-rock, comme Iron Maiden. En 1982, il se paie même le luxe de refuser d'accompagner Judas Priest en tournée ! Mais dès le milieu de la décennie, l'ambiance se dégrade. Bernie rêve déjà du grand écran et le groupe commence son cycle infernal de séparations et de reformations. Nono devient un temps le guitariste de Johnny Hallyday, pendant que Bernard Bonvoisin se lance dans une carrière solo. En 1988, Trust ressuscite pour l'album live « Paris by Night », mais c'est un faux départ ! Le groupe se sépare une deuxième fois et il faut attendre 1992 pour le voir réapparaître... le temps d'une tournée. Quatre ans s'écoulent en effet avant qu'un nouvel album voie le jour, "Europe Et Haine" (1996). Disque d'or, il n'empêche pas la formation de se dissoudre à nouveau quelques mois plus tard... Bernie Bonvoisin accomplit alors son vieux rêve : faire du cinéma. Il réalise « Les Démons de Jésus » (1997), succès critique et populaire, puis deux films plus discrets : « Les Grandes Bouches » (1999) et « Blanche » (2002). Après une nouvelle reformation éphémère en 2000, le temps de sortir l'album "Ni Dieu Ni Maître", Trust est réapparu sur le devant de la scène en 2006 lors d'un concert au festival des Terres-Neuvas. En pleine "campagne scénique", le groupe sortira un nouvel album le 20 novembre 2006. Si l'on en croit le titre "Sarkoland", il y a de grandes chances pour que quelques personnes en prennent pour leur grade !

...


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


Les personnalités associées à Trust
Similaires Telephone, AC/DC, Iron Maiden, Starshooter
Collaborations BP Zoom
Inspirations Jacques Brel
Sites consacrés à Trust
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
Naomi84
Il y a 4 mois, 1 semaine Signaler ce commentaire
  • Photo
    2
  • Photo
    2
  • Tété en festoche
    1
  • Photo
    1
  • n4
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados