Toots And The Maytals - Ados.fr

Toots And The Maytals

Nationalité : Jamaïque
Label : Island | Genre : Reggae

62

Le retour de Raphaël en mars 2008 Oui, on est un peu en avance, mais il s'agit d'une nouvelle plutôt bonne et qu'on ne pouvait pas...

La biographie de Toots And The Maytals
Si tu écoutes du reggae, tu devrais savoir d’où vient ce mot. Non ? Et bien sache qu'il ne date pas d’aujourd’hui et qu’à la base cela ne définissait ni la musique de Bob Marley ni celle de Peter Tosh et n’avait que peut de rapport avec le rastafarisme et le « natural mystic ». On prête à Toots & The Maytals d’avoir popularisé ce terme à la grande époque du rock steady et du ska, plus exactement en 1968 quand ce groupe enregistre le titre « Do the Reggay » (ça s’écrivait comme ça). A ce sujet, écoutons ce que nous dit Toots Hibbert, le leader et chanteur du groupe: « à l’époque, il y avait un mot en argot jamaïcain pour désigner une personne négligée ou qui était habillée salement. Par exemple, si vous étiez nu pieds, les gens pouvaient vous appeler « streggae ». Les gens disaient « eh, ce type est streggae, ne lui parle pas ». Si une fille n’avait pas de tee-shirt et qu’elle se promenait juste en bikini, les gens la classaient comme streggae. Alors un matin, un mardi matin plus exactement, nous nous sommes dit avec les Maytals « allez les gars, faisons les reggae ! ». Vous savez, à l’époque on écrivait un peu sur tout et n’importe quoi. Un oiseau volait au coin de la rue et « hop » on écrivait une chanson dessus. Nous, on a juste chanté « do the reggay, do the reggay » et c’est tout. Quelques mots, vous comprenez ? Personne n’y a accordé de l’importance jusqu’au moment où ça a fait le tour du monde. » Cependant, dire que Toots & the Maytals est l’ancêtre du reggae serait faux. Disons que ce groupe à largement contribué à populariser cette musique jamaïquaine qu’on appelait le rock steady et qui allait se transformer d’un côté en reggae (sous une influence anglo-américaine via le rock et la pop) et de l’autre en ska (à l’époque où les skinhead anglais n’avait rien de fascistes). Mais il y a un style Toots & The Maytals, subtile et raffiné, mélange sismique de reggae et de rythm’n blues où les Caraïbes donnent la main aux States. Un peu comme si, pour faire vite, les Jackson 5 avaient rencontré Bob Marley sur une plage ensoleillée de Kingston et qu’ils allaient à l’annif d’Aretha Franklin ! Maintenant, pour bien comprendre la puissance de ce groupe, branche ton casque et écoute : 1 : « 54-46 » (repris entre autre par Aswad en 1984) que Hibbert à écrit pendant ses neuf mois de prison à la fin des sixties et que tu trouveras dans l’album « live » de 80 ou encore sur l’inusable In the Dark (signé chez Trojan). 2 : « Pressure Drop », que tu trouveras en pleine couleur dans le film They Harder they Come de 1972 avec Jimmy Cliff et que les Clash ont repris avec joie dans l’album Black Market. 3 : « Funky Kingston » sur l’album du même nom, de 1976 (signé chez Island) qu’à produit Chris Blackwell, le producteur de Marley et d’Inner Circle, le groupe de Jacob Miller. 4 : « Monkey Man » que les Specials ont fait connaître au monde entier sur le registre ska. 5 : avec « Take me Home Country Road » tu peux fermer les yeux. Si tu es déjà sur la plage, à l’ombre des cocotiers et que tu aperçois à l’horizon quelques bateaux de pêcheurs qui sont en train de rentrer au port, c’est que ça marche ! Tu peux alors aller t’acheter le best of des Toots & The Maytals de 79 où tu retrouveras tout ça ! Après, dans les années 80 et 90, c’est comme tous les bons groupes reggae : ça devient un peu mou, pseudo disco, exagérément digital et plus « dance floor ragga » qu’autre chose. La gouache n’y est plus parce que les chanteurs ne croient plus en ce qu’ils disent, c’est aussi simple que ça. C’est un peu comme si Tiger, se mettait au bal musette ou que Daddy Freddy & Asher reprenaient Notre Dame de Paris ! On peut monter, on peut descendre, les Toots & the Maytals restent un mythe à part entière, une légende toujours aussi vivace…

...



Les personnalités associées à Toots And The Maytals
Sites consacrés à Toots And The Maytals
54-46 that's my number !
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
reptil1965
Il y a 8 ans 4 mois Signaler ce commentaire
tres joli site
  • Photo
    1
  • the fratellis
    1
  • Photo
    1
  • 1
  • shy'm
    1
  • Photo
    2
  • Photo
    2
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados