The Velvet Underground - Ados.fr

The Velvet Underground

Nationalité : Etats-Unis
Label : Polygram | Genre : Rock

233

La playlist d'Audrey, héroïne de roman rock Le best-seller Comment je suis devenue célèbre (malgré moi) ,...

La biographie de The Velvet Underground
L'histoire du Velvet Underground démarre avec celle de son leader, au début des sixties. Lou Reed est à l'époque un parolier banal employé par un label tout aussi banal, Pickwick Records (on lui doit quelques modestes enregistrements du King Elvis). En 64, Reed rencontre John Cale, brillant musicien - il est tour à tour bassiste, pianiste ou violoniste – et fonde avec lui les Primitives. Le groupe change régulièrement de nom, devenant The Warlocks puis The Falling Spikes et enfin The Velvet Underground, référence au titre d'un ouvrage sur le sadomasochisme. The Velvet Underground achève leur démo l'année suivante et tente de la refourguer à Marianne Faithfull d'abord puis à Mick Jagger. C'est finalement Andy Warhol, père du pop art, qui lui tend la main. Il devient son mécène en échange de quoi, le Velvet s'engage à intégrer l'actrice et top model Nico dans ses rangs. La collaboration n'est pas des plus appréciées par Lou Reed qui le fait savoir en intitulant le premier album du groupe : «The Velvet Underground And Nico». Ce dernier passe quasiment inaperçu (Brian Eno dira que les 1000 personnes qui l'ont acheté ont fondé UN groupe), quoique pas tout à fait puisque sa pochette dessinée par Warhol - une banane destinée à être pelée – provoque un tollé parce que représentant un symbole phallique ! En 68, Reed craque et dégage Nico ainsi que Warhol. Tom Wilson, connu pour ses collaborations avec Simon & Garfunkel mais aussi Bob Dylan, devient le nouveau producteur du Velvet Underground. Celui-ci enregistre l'album «White Light / White Head», le plus repris du groupe (David Bowie et Nirvana lui ont, entre autres, rendus hommage). Malgré son succès populaire, Reed pique encore une crise et vire cette fois John Cale. Il reviendra pourtant prêter main forte pour la réalisation de l'opus suivant : «The Velvet Underground», l'album aux balades somnolentes. Le groupe tente tant bien que mal de se reprendre mais joue de mésaventures avec la grossesse de sa batteuse, Moe Tucker, et le dernier pétage de plombs de Lou Reed qui largue le Velvet en 70. Remplaçant de Cale, Doug Yule se retrouve seul à la sortie de «Loaded», l'ultime chef-d'œuvre de la formation. Un autre album, «Squeeze», verra le jour mais n'a jamais été reconnu légitimement par les critiques. Depuis, Lou Reed continue encore aujourd'hui sa carrière en solo, avec des hauts et des bas. John Cale est resté l'homme de l'ombre aux côtés des Stooges, de Patti Smith ou encore d'Alan Stivell. Nico, enfin, est décédée à l'âge de 49 ans, laissant un enfant, Ari, n é d'une union avec Alain Delon. Reed et Cale se sont retrouvés à trois reprises (1990, 1993 et 1995) dans des concerts hommages, ressuscitant un temps le fameux groupe à la banane…

...



Les personnalités associées à The Velvet Underground
Sites consacrés à The Velvet Underground
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
  • Photo
    2
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • soulja boy
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados