The Orb - Ados.fr

The Orb

Nationalité : Angleterre
Label : Big Life | Genre : Ambient

15
La biographie de The Orb
Groupe formé à la fin des années 80 par Alex Paterson et Jimmy Cauty, il ne se met réellement en orbite qu’après sa rencontre avec le Dj Paul Oakenfold alors résident au Heaven qui le connecte directement avec la salle « chill-out » de la boîte londonienne répondant au doux nom tripé de Land of Oz. Paterson et Cauty bidouillent sur leur table de mixage des sons venus de l’espace (et plus exactement de la Nasa, après accord de l’agence spatiale) avec des grands classiques disco et garages. En 89, ils balancent dans la salle une composition pour le moins originale « A Huge Ever-Growing Pulsating Brain That Rules From The Centre of The Ultraworld » avec un remix du célèbre « loving you » de Minnie Riperton (sublime morceau que tu trouveras sur l’album de la chanteuse « Perfect Angel » sorti chez Epic en 1974). Déjà que la plupart des clients du Heaven étaient scotchés là, ils ne décollent plus…ou alors si au contraire : ils ont tellement décollés qu’ils sont déjà dans l’ultra-monde. Le titre éclate les charts anglais et l’acid house se fait moins acide en se remémorant soudainement les premières expérimentations sonores des Pink Floyds (The Orb ayant énormément de point commun avec Ummagumma et The Wall). Jimmy Cauty quitte The Orb à bord d’une micro capsule de sauvetage, laissant Paterson au commande du vaisseau. Seul maître à bord il accueille la capsule Kris Weston qui était en transit entre Neptune et Uranus et pond l’excellent titre fondateur « Little Fluffy Clouds » pour les redescentes de navettes Challenger (avec sample d’aboiement de chiens et de ligne de basse genre gros dub). Tu trouveras ce titre sur le premier album « The Orb’s Adventures Beyond the Ultraworld » sorti en 1991 en pleine époque rave party. La plupart des morceaux dure 15 minutes et hypnotise les oreilles pour nous emmener dans la stratosphère. Avec le deuxième « U.F.Orb » (1992), les deux font encore plus fort avec un morceau qui dure 39 minutes et 59 secondes intitulé « Blue Room ». Après quoi, le groupe se met en jonction avec le vaisseau amiral Chris Blackwell (le monsieur de Island Records) et sort Live 93, mélange télé de plusieurs sets réalisés entre Tokyo et Copenhague via Glastonbury. En juin 1994, c’est au tour de Pomme Fritz de sortir sur les platines célestes. Après, il y a quelques albums mais l’essentiel de leur carrière s’éparpille dans des remix dont l’hommage à Serge Gainsbourg sorti en 2001 « ElectronicaGainsbourg » où ils refont leur version du Requiem pour un Con.

...


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10


Les personnalités associées à The Orb
Sites consacrés à The Orb
The Orb connexion B12
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
  • Photo
    2
  • Photo
    1
  • shy'm
    1
  • Photo
    1
  • 1
  • Photo
    2
  • Photo
    1
  • soulja boy
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados