The Eagles - Ados.fr

The Eagles

Nationalité : Etats-Unis
Métiers : chanteurs, guitaristes, auteur-compositeurs, batteurs, Bassistes
Label : Asylum | Genre : Rock

493

Salaires Forbes : Justin Bieber et les 1D ne sont pas à la hauteur de leurs aînés !   Comme tous les ans, la fin de l'année civile est l'occasion pour le magazine...

Pharrell William privé de Youtube ? Irving Azoff qui représente notamment John Lennon , The Eagles ou Pharrell Williams...

Diana Krall reprend "Sorry seems to be the hardest word" (VIDEO LIVE)   La chanteuse de jazz s'est fait plaisir en se réappropriant des standards de la...

Un nouvel album pour Diana Krall prévu en octobre prochain !   C’est vraiment la sortie des albums pour la prochaine rentrée, une fois...

La biographie de The Eagles
Avant de devenir le célèbre groupe de rock californien que tu connais et d’enflammer les pistes de danse avec leur slow universel et passe-partout "Hotel California" (1976), les "aigles" ont longtemps planés au-dessus des plages et des palmiers avec des titres de country et de bluegrass (ambiance O’Brothers). D’ailleurs, ça ne les a pas alourdis tant que ça vu les deux albums qu’ils ont fait avant d’aller vers le « rock FM pour boîte à gant » : Eagles (1972) et Desperado (1973). Les choses se corsent (en bien) avec l’arrivée d’un nouveau producteur, Glyn Johns, qui a travaillé auparavant avec Led Zep, les Stones, les Who et qui prend en main le troisième disque des Eagles, On The Border. Malheureusement, il ne restera pas longtemps et ce sera finalement Bill Szymczyk qui finalisera le tout en 1974. Composé du guitariste et chanteur Glenn Frey, de Don Henley à la batterie, de Bernie Leadon au banjo et à la mandoline (il quittera le groupe en 1975) et de Randy Meisner à la basse, The Eagles explosent tout avec leur 6e album Hotel California. A lui tout seul, ce disque est une grosse part du gâteau American Way of Life. En 2003, la chaîne américaine VH1 a attribué à cet album la place de « 38e meilleur album de tous les temps » et en 2005 ce fut au tour d’Albion de lui donner la 39e place. Hotel California. 16 millions d’albums vendus qui ont permis à des millions de personnes de danser "collés-serrés" et de se rencontrer. Le slow qui tue. Le slow des premiers baisers et des premiers émois. Le slow des premières peines de cœur. Hotel California. Sa pochette bleutée avec cette façade d’hôtel oriental et ses palmiers (en fait, le Beverly Hills Hotel photographié un soir d’été sur Sunset Boulevard). Hotel California. Une histoire de drogue, triste, évaporée et sableuse. L’histoire d’une fille aperçu au bout d’un couloir et qui fait passer le message « there’s a new kid in town » (titre du 2e morceau de l’album). Un disque qu’on écoute en regardant la pluie par la fenêtre, le regard lointain, nostalgique. C’est sûrement comme ça qu’il était Don Henley, le batteur qui a écrit le slow déchirant de ce disque. Nostalgique.

...



Les personnalités associées à The Eagles
Sites consacrés à The Eagles
Site officiel des "aigles" a new kid in town !
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
boulou
Il y a 7 ans 1 mois Signaler ce commentaire
Bonjour le groupe ,mon père décédés es toujours fou de vous et moi aussi son fil.un concert dans une salle parisienne vous conviendrait .je ne suis pas dans la la production ,mais dans le spectacle vivant .mon adresse :szulaurent@gmail.com
Cordialement
Laurent
  • Photo
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados
  • 21044
    Ce que vous écoutez au moment ou vous écrivez^^
  • 170
    Ce que vous écoutez au moment où vous...
  • 143
    Balancez vos groupe préférés!
  • 127
    Le gothisme: racisme ou extremisme?!
  • 105
    Quel est votre type de metal préféré ?