Stomy Bugsy - Ados.fr

Stomy Bugsy

Né le : 21 mai 1972 (46 ans)
Nationalité : France
Label : Columbia | Genre : Rap, Hip-Hop

345

Passi nouveau membre du ministère ACTEUR On connaît Passi le rappeur aux flows bien sentis, on connaîtra bientôt Passi l’acteur....

Pas si voyou Catastrophique jeu de mot pour annoncer que le rapper Passi fera sa première apparition sur...

Il faut sauver le «comique» Titoff On ne l'avait plus croisé ni sur le grand, ni sur le petit écran depuis 12 mois ! Et pourtant,...

La biographie de Stomy Bugsy
Gangster d'amour, ministre… au Ministère A.M.E.R, rappeur, acteur, Stomy Bugsy est un artiste à plusieurs facettes. Le retrouver au côté de Johnny Hallyday, dans « Le temps passe », avec Passi et Doc Gyneco, n'est donc pas si surprenant. Stomy va là où on ne l'attend pas forcément. Dès sa naissance, il est là où on ne l'attend pas : il voit le jour loin de l'île de ses parents d'origine capverdienne, à Paris. Gilles Duarte, alias Stomy Busgsy, naît le 21 mai 1972. Il grandit à Sarcelles, en banlieue parisienne, au sein d'une famille nombreuse. L'école, dès le primaire, n'est pas son terrain d'apprentissage favori. Il préfère le sous-sol des parkings pour se former au breakdance, les murs pour s'exercer aux graffitis et le ring pour boxer comme son idole Mohammed Ali. Stomy, après quelques combats en amateur, a raccroché ses gants. Avant d'entendre Passi à la radio, il se consacre au hip-hop. Les ondes le décident finalement à rapper. Avec Passi, il fonde Ministère A.M.E.R. Fidèle à l'intitulé de son Ministère - « Action, Musique Et Rap » - il sort « Traîtres », un maxi, puis l'album « Pourquoi tant de haine ». En 95, le texte de « Sacrifice de poulet », qui apparaît sur la compil de film de Mathieu Kassovitz, « La Haine », entraîne une condamnation pour provocation et incitation à la violence. En solo, le gangster du rap est un gangster d'amour. En 96, Stomy, pour Columbia, n'est que « Le Prince des lascars ». La même année, il sort « Le Calibre qu'il te faut ». Malgré le titre guerrier, l'opus n'est pas totalement noir. L'humour s'introduit dans la mafia et les règlements de compte. Le groove, notamment de « Mon papa à moi est un ganster », allège les drames de l'opus. Le ministre Bugsy passe au Secteur Ä, un rassemblement d'artistes de Sarcelles. En 1999, il le quitte et crée son label : Show Lapins. A la fin de l'année, poursuivant la métaphore de chaud lapin, il sort « Mixomatose ». Sur cet album, on trouve tous les jeunes talents de son label. En 2000, à nouveau en solo, il sort « Trop jeune pour mourir ». Le titre, comme la photo - où Stomy Bugsy est torse nu, le bandana noué sur son crâne rasé -, renvoie à Tupac, le rappeur américain assassiné dans des circonstances obscures. Toujours surprenant, Stomy est en duo avec Jacques Dutronc dans « Tombe à la place du cœur ». En 2003, « 4ème Round » paraît. Dans « J'suis né à Pigalle », l'accordéon accompagne la voix de sa mère. « Une femme en prison » est un autre duo inattendu : Stomy chante avec Kelly Rowland des Destiny's Child. En 2006, il retrouve Passi et Doc Gyneco pour chanter « Le temps passe ». Stomy séduit les Américaines, les mannequins et les caméras. Le séducteur se retrouve au cinéma au côté de Patrick Bruel ou de Titoff ; dans « 3 Zéros » ou « Le Boulet ».

...


1 2 3 4 5 6 7



Les personnalités associées à Stomy Bugsy
Sites consacrés à Stomy Bugsy
Stomy Bugsy Le site officiel.
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
iqtyVjQSdCUKlA
Il y a 5 ans 1 mois Signaler ce commentaire
Wait, I cannot fahtom it being so straightforward.
  • Photo
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados
  • 21044
    Ce que vous écoutez au moment ou vous écrivez^^
  • 170
    Ce que vous écoutez au moment où vous...
  • 143
    Balancez vos groupe préférés!
  • 127
    Le gothisme: racisme ou extremisme?!
  • 105
    Quel est votre type de metal préféré ?