Soprano : "La religion musulmane ne manque pas de porte-parole mais de partis, comme en politique"
Soprano

Soprano : Les Enfoirés, l'Islam, Stromae... l'artiste se confie !

 

Public Ados : J'ai lu que ça t'avait saoulé qu'on te demande ton avis après les attentats de janvier dernier...


Soprano : Oui, quand je sors des disques on ne m'appelle pas. C'est étonnant parce-que, chaque fois, j'espère que ce sera le dernier, on m'appelle et je dis : "je suis muslim pour aimer, pas pour armer" et j'ai pas envie de me justifier. Ca me saoule. Une fois, ok, deux fois, trois fois, quatre fois, cinq fois, six fois.. à chaque fois qu'il y a un fou qui fait un truc et qu'il dit que c'est "au nom de la religion", merde ! Mais c'est un fou ! On le sait maintenant, depuis longtemps, on vous le dit "non, c'est pas nous!". Et c'est vrai que c'est fatiguant et chaque fois qu'il y avait une journaliste qui m'appelait je disais "non je ne le fais pas". Elle me dit : "C'est que tu t'en fous de Charlie ?" et je lui dis "non, c'est que je suis fatigué". A chaque fois il faut qu'on dise que c'est pas nous, mais normalement vous devriez le savoir, c'est vous les premiers qui devriez le dire, c'est vous les premiers qui devez propager le message anti-amalgame. Parce-que, à un moment donné, nous on en pâtit. Et plus on fait ces discours de division, plus ça créé des gens comme Coulibaly, parce-que eux, ils se disent : "on ne sent pas concerné, on sort de la société, de ce système". Moi ça m'avait un peu saoulé.

 

Public Ados : La communauté musulmane pourrait aussi propager ce message anti-amalgame ?


Soprano : Oui, mais la communauté musulmane, c'est tellement large. Je vais m'expliquer parce-qu'il y avait de grosses polémiques sur le sujet "Je suis Charlie" ou "Je ne suis pas Charlie". C'est parti dans tous les sens à cause des réseaux sociaux. Moi je comprends le sens de "Je suis Charlie". Tu valides les caricatures. Moi je ne valide pas les caricatures. Mais on ne tue pas les gens pour des dessins. Ca c'est impossible. On fait des procès, mais on ne tue pas les gens. C'est de la folie. Mais dans la communauté, pour beaucoup de musulmans, ils sont divisés. C'est  compliqué, c'est tellement large, plein de gens au sein même de la "communauté" voient la religion musulmane différemment. Mais comme dans les autres religions ou communautés. Même en bretagne, on ne parle pas forcément le même dialecte Donc c'est compliqué de dire "les musulmans". Moi, mon voisin, peut-être qu'il est musulman, mais peut-être qu'il n'est pas comme moi. J'avais même fait une chanson dans laquelle je disais : "Je n'ai pas le même islam que Ben Laden". Il y en oui, malheureusement. Moi, non.

 

"Plus que d'un porte-parole, la religion musulmane a besoin de partis, comme en politique"

 

Public Ados : Est-ce-que tu penses qu'il manque un porte-parole de la religion musulmane ?


Soprano : C'est compliqué. Je vais te donner un exemple à Marseille, on a un problème là-bas, on n'a pas de grande mosquée alors que ça fait des années qu'on a dit qu'on allait faire une grande mosquée. Pouquoi il n'y en a pas ? Une fois c'est un mec qui va dire  : "Moi je suis d'Arabie Saoudite, c'est moi qui vais faire l'imam". Un autre : "je suis de là-bas, je dois faire ça..." etc. Donc déjà il y a un problème. Si tu prends une personne pour qu'elle devienne porte-parole, il y aura des problèmes. Pourtant, bien-sûr qu'il en faudrait. Je pense qu'il faudrait, plus qu'un porte parole, il faut faire comme dans la politique, des partis. Avoir une personne qui représente telles idées... Mes idées à moi, c'est le mélange, le métissage. Il y a des gens qui sont contre. Ils sont musulmans, ils ont leurs arguments, que je respecte. Moi, j'ai d'autres arguments, d'autres expériences de vie, une autre philosophie de vie, d'autres principes. Ce sont des sujets compliqués.

 

Soprano, le clip de "Cosmo" :

 

Public Ados : Tu es avec une femme italo-espagnole non musulmane, est-ce difficile la vie d'un couple mixte ?


Soprano : Non. Rien n'est bien ou pas bien, on est dans le Yin et le Yang. Après j'ai une femme compréhensive, donc on arrive à discuter, on arrive à élever les enfants. L'histoire du hallal ou pas hallal, j'ai de la chance, ma femme ne mange pas de viande. Ca tombe bien pour mes enfants. Mais ma femme elle m'achète de la viande hallal, le fait de faire cet effort-là, c'est magnifique. Et moi, quand on me pose la question, est-ce-que tes enfants à l'école mangent de la viande hallal ? Je leur dis non, ils sont petits, ils prendront leur décision plus tard, je ne suis pas là pour les forcer. Ils me voient prier tous les matins, je leur explique. Et ils disent : "maman elle ne prie pas ?". Et je leur explique, et après eux, ils choisiront. Je leur dis : "Moi j'ai choisi ce chemin-là, ta mère a choisi ce chemin-là, mais on s'aime, on arrive à vivre ensemble, donc tu peux comprendre qu'on puisse vivre ensemble. Après tu seras plus grand, tu choisiras par rapport à ton expérience de vie." Mais ils sont ouverts. C'est un peu la manière dont on vie chez nous. Je ne veux pas faire le mec qui détient la solution, mais si on pouvait vivre comme ça dans la société, ce serait pas mal. Parce-que le racisme naît de la peur de l'autre. Si tu commences à connaître ton voisin, tu ne vas peut-être pas le soupçonner d'avoir volé ton téléphone... Tu ne seras pas parano et n'auras pas peur. Après c'est ma philosophie, c'est la raison pour laquelle j'ai appelé mon album Cosmopolitanie. Elle n'est pas politique, elle est humaine.

 

"Ma philosophie n'est pas politique, elle est humaine"

 

Public Ados : Ca ne te dérangera pas si tes enfants choisissent une voie différente de la tienne ?


Soprano : Mais non, parce-que moi-même je n'étais pas d'accord avec mes parents. J'ai fait du rap, ils n'étaient pas d'accord là-dessus, aujourd'hui ils sont bien contents ! Mais ça n'a pas fait de moi quelqu'un de mauvais. L'important c'est d'avoir confiance en ses enfants. Après, si toi, tu les respectes, eux, ils feront les bons choix. Bien-sûr, j'aimerais qu'ils soient musulmans parce-que je crois en cette religion. Je suis en mode... Mais je suis obligé de respecter ma femme. Mais la liberté commence là où s'arrête celle des autres. Quand tu enfreins celle des autres, tu les blesses. C'est pareil pour mes enfants, je dois leur laisser le libre arbitre, je ne peux pas leur imposer des choses. Moi je dois leur apprendre, leur dire ce qui est bien, ce qui n'est pas bien, ce qui est bien pour lui, ce qui n'est pas bien pour l'autre. Je leur montre les cartes et après eux ils font leurs choix. Dans la religion musulmane, on le dit : "Toi tu transmets, si la personne n'a pas suivi, ce n'est pas de ta faute. Toi tu as transmis". Tu as passé le message... Comme pour ma femme, je lui ai parlé de la religion, si elle n'est pas rentrée, elle va être jugée elle, toute seule. Pareil pour tes enfants, à un moment donné ils seront majeurs, c'est pareil. Certains me prendront pour un fou ou pour un héros, mais je pense comme ça, il ne faut pas forcer les gens.

 

Public Ados : Tu chantes beaucoup plus ? Est-ce-que c'est une mode ?


Soprano : Heu... je m'appelle Soprano, donc ça va ! C'est pour ça que je m'appelle Soprano, parce-que mon style c'était le rap-chant, depuis le début avec les Psy4delaRime, on faisait des chansons "Le monde est stone", c'est moi qui chantais. On faisait "Jeunesse France", je chantais... C'était mon style, qui me différenciait peut-être des autres rappeurs. J'étais le rappeur-chanteur. Des gens m'appellaient uniquement pour faire des refrains parfois, en featuring. Don c'est pas une mode pour moi, mais bien-sûr, là aujourd'hui c'est la mode ! Même pour les plus hard-core ! Certains utilisent bien l'autotune, d'autres moins... (rires). Mais c'est vrai que c'est la mode aujourd'hui. S'il n'y a pas de mélodie, on dirait que tu rappes à l'ancienne. Ca fait vieux pour les plus jeunes. Ils ne veulent pas de vieux qui leur disent que c'est pas bien la société, ils veulent qu'on rigole, qu'on dise des conneries. Moi j'ai toujours dit qu'un jour je ferais un disque où je chanterais beaucoup plus. 

Comme sur chaque album, je fais des concepts, je voulais prendre des risques, tenter de faire des chansons. Comme Stromae, avant c'était un rappeur. Donc, me pousser un peu !

 

"Stromae et Maître Gims m'ont que c'était grâce à moi qu'ils osaient chanter. Aujourd'hui, c'est eux qui me confortent à reprendre le chant".

 

Public Ados : Les artistes comme Stromae, Black M, t'ont boosté pour te lancer ?


Soprano : Oui, et on a de la chance quand on est "un vieux"... Ceux qui sont sortis et qui font ça disent : "C'est grâce à toi qu'on le fait". Des artistes comme Maître Gims, Black M... chaque fois ils me voient et me disent : "nous quand on t'entendait chanter petit, ça tuait ! Pourquoi on n'ose pas le faire?". Mais eux ne savent pas qu'ils m'ont conforté pour le faire encore plus, car c'était mon style d'origine ! On a eu une grosse période dans le rap où il fallait être méchant, dur, aujourd'hui, il y a du rap pour tout le monde. Il y a de belles choses qui arrivent, il faut créer des styles.

 

Soprano, le clip de "Clown" :

 

Public Ados : Les jeunes aujourd'hui sont moins réactionnaires qu'avant ?


Soprano : Ca dépend des jeunes. Certains prennent la musique comme ils regardent Scarface, comme de l'Entertainment, ils veulent s'amuser. Il y en a d'autres qui voudraient avoir des messages, mais comme aujourd'hui ça sonne à l'ancienne, comme dirait Lino d'Arsenik : "on dirait les rap à thèmes, c'est old school, c'est vieux, c'est has been, on dirait que tu passes dans une case rappeur intello qui veut faire la morale, qui veut montrer qu'il a un cerveau".

On dirait que faire passer mes messages par le chant, comme dans "Cosmo", ça passe beaucoup plus. Les gens trouvent ce morceau festif, tout le monde bouge, mais le message qu'il y a dedans, surtout avec les évènements du 7 janvier, c'est un message positif, loin des amalgames politiques. C'est comme "Clown". Il y a un toujours un truc derrière. Si tu le fais en rap, les gens te disent : "Ouais c'est bien hein ! Mais tu peux pas me mettre un truc qui mette l'ambiance". 

 

Public Ados : Comment tu as interprété la polémique des Enfoirés avec "Toute la vie" ?


Soprano : En fait... je n'ai pas compris pourquoi les Enfoirés ont fait ça. Ce n'est pas leur créneau ! J'ai pas compris ! D'habitude les Enfoirés font des chansons qui unissent les gens, presque comme "Cosmo"...et là, de faire un truc comme ça, j'ai compris le message qu'ils voulaient faire passer dans le morceau, mais je comprends les jeunes qui se disent : "Mais qu'est-ce-qu'ils ont ceux-là à me pointer du doigt, ils sont fous ! Ils sont là à faire leurs restos du coeur, certains viennent avec le coeur, d'autres viennent pour faire leur pub ? on le sait ! Qu'est-ce-qu'ils ont à me faire la morale ?". Et je comprends cette réflexion. Pas pour faire le mec neutre, mais je pense qu'ils l'ont fait maladroitement.

Quand je fais un morceau comme "Ils ne nous connaissent pas", je me mets dans la peau du jeune. Ce n'est pas moi qui chante "je regarde la lune en tirant sur un joint", c'est pas moi. Quand tu te mets dans ce positionnement-là, le message passera beaucoup plus. Là, quand tu pointes du doigt les jeunes, qui surtout en ce moment, sont un peu tendus, tu leur dis "Oui, il faut que vous vous bougiez le cul !". Moi, première personne, même mon père me dit ça, je dis : "Mais laisse-moi faire !".  Donc je comprends le côté négatif mais je ne comprends pas que eux aient fait ça.

Après moi, comme j'aime beaucoup Jean-Jacques Goldman, j'ai regardé, il a répondu. Mais après on m'a expliqué que c'était pas lui qui avait fait la chanson. 

 

Public Ados : Ah, ce n'est pas lui ?


Soprano : Je crois, je crois que c'est Obispo. Je n'ai pas compris en fait. Parce-que de sa part, ça m'étonne en fait ! Ca m'étonne ! En fait je suis perdu, parce-que ça m'étonne des Enfoirés de faire une chanson comme ça, voilà.

 

Public Ados : Ta chanson "Fresh Prince" a fait un carton sur Public Ados, comment tu expliques que les jeunes aient autant adhéré à cette chanson alors que ce n'est pas du tout leur génération "Le prince de bel-air" ?

Soprano : Complètement !  Moi quand j'ai dit on va sortir ce morceau, c'était pour ma génération ! J'ai dit, voilà avec "Cosmo", les plus jeunes ont eu leur chanson, là pour c'est pour nous ! Quand j'ai vu des gens qui étaient là à nous dire : "Geoffrey, ramène-nous des glaçons", j'ai dit "tu connais Geoffrey ?", il m'a dit "non. c'est pas ton pote?" "non, c'est pas mon pote ! C'est le prince de Bel-Air !". Et là je me suis dit : "merde!". Ma femme m'a dit une phrase : "Mais tu es bête, quand Iam a sorti 'Je danse le Mia', tu comprenais tout ce qu'ils disaient ? Toutes les références ? Et ben c'est pareil pour 'Fresh Prince'".

Et j'ai fait : "Ah ouais, d'accord, en fait c'est une vibe, un truc, quand ils nous parlaient de Shalamar, de la moumoute sur le volant, alors que nous on ne l'avait pas vécu, je pense que les jeunes l'ont perçu comme ça. Mais c'est vrai que moi, j'aurais jamais cru que ça cartonnerait autant, surtout chez les jeunes ! Exemple : les références au "Prince à New York", quand je marche sur les pétales... si tu n'as pas vu le film d'Eddy Murphy, tu peux pas comprendre ! Donc c'est positif, c'est bien, les jeunes vont chercher !

Soprano, le clip de "Fresh Prince" :

Par Billie |   dernière mise à jour : 16 mars 2015

Les autres interviews de Soprano

Soprano : Les Enfoirés, l'Islam, Stromae... l'artiste se confie !   Public Ados : J'ai lu que ça t'avait saoulé qu'on te demande ton...

Les autres news sur Soprano

Découvrez "Liberté", le nouveau clip des Enfoirés Après le tollé suscité l’année dernière par le titre...

Soprano est un bel Enfoiré ! Il y aura pas mal de petits nouveaux cette année lors du traditionnel concert des...

Vidéo : Soprano n’a pas assez d’une vie pour être Millionnaire ! Le rappeur marseillais Soprano vient de dévoiler le clip de son titre "...

Le guide des festivals de l'été : notre classement complet   Les Vieilles Charrues – du 16 au 19 juillet – Carhaix (Finistère)...

  • Photo
    2
  • Photo
    2
  • Tété en festoche
    1
  • n4
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados