Richard Galliano - Ados.fr

Richard Galliano

Né le : 12 décembre 1950 (66 ans)
Nationalité : France
Métiers : multi-instrumentiste, compositeur
Label : Milan Music | Genre : Jazz

19
La biographie de Richard Galliano

A la fois inventeur du new musette (qui tire le jazz vers la java) et collaborateur de son maître Astor Piazzolla, Richard Galliano et un multi-instrumentiste conséquent, aussi à l'aise dnas le classique que dnas la musique wolrd, la chanson ou le contemporain. UN incontournable du paysage musical français, depuis le début des années 80.

Richard a commencé l'accordéon à 4 ans, influencé par son père Lucien, qui le fait aussi travailler le piano Il continuera l’apprentissage de ces deux instruments avec Claude Noël à Nice. Ce dernier lui fera connaître le jazz, son principal attrait musical. Au conservatoire de Nice, dirigé par l'organiste Pierre Cochereau, il commencera même le trombone à coulisse, dont il obtint le 1er prix d'excellence en 1969. Parallèlement à ses études, il participe déjà à des concours internationaux d'accordéon où il interprète aussi bien Bach que Ravel,Gershwin et Tchaïkoski (1er prix au Trophée Mondial de 1966 à Valencia, et l'année suivante à Calais, et 1er prix du Président de la République en 1968).

Accompagnateur de stars

Quittant le sud de la France en 1973, il s’installe alors à Paris pour collaborer avec des chanteurs, et pas des moindres, puisque les années 70 sont celles de collaborations avecNougaro, Barbara, Serge Reggiani et Dick Annegarn.
En 1983, Astor Piazzolla l’invite en tant que 1er bandonéon solo à la Comédie Française dans le « Songe d'une nuit d'été » de Shakespeare dont l’Argentin venait d’écrire la musique originale pour la mise en scène de Jorge Lavelli. Une indéfectible amitié se nouera qui ne prendra fin qu’au décès de Piazzolla en 1992.
Mais les années 80 sont celle où Richard est omniprésent sur la scène jazz internationale, jouant avec tout ceux qui comptent, musiciens autant européens qu’anglo-saxons, de Chet Baker àRon Carter, en passant par  Joe Zawinul ou Michel Portal.

Des fastes tout azimut

En 1991, Richard invente le « New Musette » et l’enregistre avec Philip Catherine à la guitare, Pierre Michelot à la contrebasse et Adlo Romano à la batterie. Enfin reconnu, il reçoit le prix Django Reinhardt décerné par l'Académie du jazz français et se voit nommé meilleur musicien Jazz de l'année 1993, pendant que son album Viaggio est aussi couronné du Django d’Or et nominé aux Victoires de la Musique. En 1996 « New York Tango » (générique de la série T.V «P.J ») est enregistré à New York avec le batteurAl Foster. Les récompenses tombent régulièrement de Django en Victoires de la Musique au fil de la décennie suivante.

A toujours naviguer entre les genres, on le retrouve en 2003 avec Piazzolla Forever en septet qui se produit autant dans les festivals de jazz que les tournées classiques dont un dvd sera enregistré en 2006 par Frank Cassenti aux Bouffes du Nord . En 2005, il compose et dirige « Trois danses » pour trompette, accordéon et orchestre, pour Thierry Caens dirigé par Michel Plasson et l'Orchestre National de Lyon. Et depuis, d’édition de méthodes complète d’accordéon en concert avec formation à géométrie et style divers, sa carrière se poursuit, avec bonheur.



...


Les personnalités associées à Richard Galliano
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
  • n4
    1
  • Photo
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados