Pavement - Ados.fr

Pavement

Nationalité : Etats-Unis
Label : Domino Recordings | Genre : Rock

3
La biographie de Pavement
Pavement fait parti de ces groupes qui, de leur vivant, n'ont pas eu la reconnaissance qu'ils méritaient pour en faire un groupe culte. Controversé, profondément indé, instigateur d'un nouveau style, le lo-fi, Pavement nous a pourtant laissé quelques pépites du genre, comme "Cut Your Hair" en 1994.

A la fin des années 80, Stephen Malkmus, qui vient de terminer ses études d'histoire, regagne sa ville natale de Stockton, en Californie. Il y retrouve un ami d'enfance, Scott Kannberg, avec lequel il décide de former Pavement en 1989. Après avoir sorti un EP crédité sous le nom énigmatique de "SM" et "Spiral Stairs", le duo s'adjoint les services de Gary Young à la batterie et enregistre Demolition Plot J-7 et Perfect Sound Forever en 1991. Manque encore quelques accords essentiels à leur musique. Aussi en 1992, Pavement recrute un de leurs fans, Mark Ibold à la basse et un copain, Bob Nastanovich aux percussions.

Leur premier opus, le génial Slanted and Enchanted, ne tarde pas à cartonner. Le son lo-fi est à la fois puissant et terriblement mélodique, et donne la part belle à des envolées de guitares majestueuses. Sur scène, Pavement donne l'image d'un groupe détaché voire désinvolte. Il deviendra ainsi le porte-drapeau d'un mouvement inconnu jusqu'alors, celui des "slackers" (en français "flemmards"). Gary, qui passe le plus clair de son temps à vider le bar lors de shows et à faire le clown autour de sa batterie plutôt que de jouer, sera vite remplacé par Steve West et Bob Nastanovitch à la double batterie.

En 1994, le groupe sort son deuxième album, Crooked Rain, qui fait une entrée remarquée dans les charts grâce à des tubes comme "Cut Your Hair" ou "Stop Breathing". Wowee Zowee suivra un an plus tard et leur quatrième galette, Brighten The Corners en 1997. Si cette nouvelle mouture renferme quelques beaux standards de Pavement, comme "Stereo", le disque sonne beaucoup plus calme et consensuel, voire mou par rapport à leurs précédentes livraisons studio. Le groupe aurait-il mûri, au point de vouloir produire des morceaux plus accessibles, grand public ? C'est sans compter les jalousies et rivalités qui émergent à l'intérieur du groupe, notamment entre Malkmus et Kannberg. De plus, chacun se laisse tenter par de nouveaux projets, loin de Pavement.

En 1999, l'album Terror Twilight sonne la fin du groupe. Malgré quelques morceaux dignes d'écoute - "Carrot Rope", "Billie" -, les fans de la première heure ne s'y retrouvent pas. L'émotion et la spontanéité n'y sont plus. A la fin de l'année, lors d'un concert à Londres, Stephen Malkmus apparaît sur scène menotté à son micro, signifiant par là qu'il est prisonnier du groupe. Pavement s'éteint, mais restera à jamais l'un des groupes rock indés les plus représentatifs des années 90. Le plus contradictoire aussi.



...


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13


Les personnalités associées à Pavement
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados