Paul McCartney - Ados.fr

Paul McCartney

Né le : 18 juin 1942 (75 ans)
Nationalité : Grande-Bretagne
Label : EMI | Genre : Rock

445

Après les morts de Lemmy et Bowie, qui sont les derniers grognards de la pop anglaise ? Après la mort de Lemmy Kilmister  il y a une semaine et celle de David Bowie ce...

Les Beatles ont aussi inventé le clip : la preuve en vidéo S’il est admis que les  Beatles ont posé les bases de la musique moderne en...

Miley Cyrus, seins nus sur le plateau de Jimmy Kimmel Miley Cyrus a tenu un discours finalement réfléchi compte tenu de sa folie...

Paul McCartney s'estime "flatté d'avoir pu travailler avec Kanye West" ! C'est une déclaration (d)étonnante que vient de faire  Sir Paul McCartney...

La biographie de Paul McCartney
En 1969, un animateur de radio anglais annonce la mort de Paul McCartney qui aurait péri dans un accident de voiture trois ans auparavant. A partir de 1966, Paul aurait été remplacé par un sosie au sein des Beatles. Cette légende, des plus psychédéliques de toute l'histoire de la pop, sera largement alimentée par des "indices". A la toute fin de "Strawberry Fields Forever" (album "Magical Mystery Tour", 1967), certains ont cru entendre Lennon chuchoter "I Buried Paul". Le même John Lennon affirmait qu'il avait dit "Cranberry sauce", selon son habitude de dire ce qui lui passait par la tête au milieu des enregistrements. Les chansons et les pochettes du groupe regorgent d'indices tous plus convaincants et surréalistes les uns que les autres. En 1993, Paul sort un album dont la pochette reprend la photo de l'album "Abbey Road" (1969). On y voit Paul traverser le passage piéton, avec son chien. Le titre ? "Paul Is Live". Affaire classée ? Paul McCartney est né le 18 juin 1942 à Liverpool, deux ans pile après le voyage à Londres du général De Gaulle. Les historiens s'accordent pour dire que ces deux évènement n'ont rien à voir l'un avec l'autre. En 1957, il rencontre John Lennon, dont il intègre le groupe, les Quarrymen. Les deux adolescents deviennent inséparables, malgré la personnalité sauvage de John. Paul fait entrer George Harisson dans le groupe. En 1962, le batteur Pete Best sera remplacé par Ringo Starr. 1963 marque le début de la "Beatlesmania". Le duo Lennon-McCartney prend vite le dessus au sein des Beatles. Si la signature (Lennon-McCartney), difficilement négociée, affiche une collaboration amicale, la réalité nous apprend que la créativité hors norme du groupe était dopée (sans jeu de mots) par la compétition que se livraient ces frères ennemis. George Harisson, quant à lui, occupe une position très curieuse dans le paysage pop. Cet excellent compositeur qui aurait pu mener une carrière en tête d'affiche, s'est trouvé eclipsé par deux génies. Il a tout de même été plus célèbre que le Christ, ce n'est pas trop mal comme eclipse. Mais qui n'a jamais zappé "Within You Without You" pour écouter immédiatement "When I'm Sixty Four" de McCartney (album "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band", 1967) ?...qui sera d'actualité à partir de juin 2006. Si Lennon a toujours été considéré comme le Beatles avant-gardiste, visionnaire et poète, McCartney a endossé l'image du gentil garçon aux mélodies sirupeuses. Il s'agit bien là d'une vision simpliste car leurs personnalités sont évidemment beaucoup plus complexes. Durant cette période, McCartney compose entre autres "Yesterday" (chanson la plus reprise dans le monde), "Let It Be", "Hey Jude", "Here There And Everywhere", "Paperback Writer", "Eleanor Rigby", "Rocky Racoon", "She's Leaving Home", "Fool On The Hill", "Penny Lane", "For No One", et bien d'autres bijoux mélodiques et harmoniques. En 1970, McCartney annonce la séparation des Beatles. En 1971, il sort "Ram", en solo, un album très inspiré. Il fonde The Wings avec sa femme Linda et propose son meilleur album post Beatles, "Band On The Run", en 1973. Le groupe enchaine les tournées mondiales et finit par se séparer au début des années 80. Le 8 décembre 1980, John Lennon est assassiné à New York, au pied du Dakota hotel. Paul McCartney, très affecté par cette disparition, voit s'évanouir définitivement ses espoirs de reformation des Fab Four. Il enchaine alors les duos, Stevie Wonder, Mickael Jackson, avant de traverser une période creuse. Au début des années 90, il revient avec "Tripping The Live Fantastic" et l'album "Flowers In The Dirt". En 1994, il dirige l'enregistrement de "Free As A Bird", morceau de Lennon réorchestré pour l'occasion, en compagnie de George Harisson et Ringo Starr. En 1998, sa femme Linda meurt d'un cancer du sein. Le dernier album en date de Paul McCartney "Chaos And Creation In The Backyard" (2005) est probablement son meilleur cru depuis "Band On The Run" (1973). Le succès de l'album tient également à sa collaboration avec l'excellent Nigel Godrich, grand sorcier de Radiohead et Divine Comedy. Transcendé par une production parfaite, McCartney explore sur certains morceaux des émotions plus graves, donnant à l'ensemble un relief et une cohérence dignes de ce qui s'appelle un très grand album.

...



Les personnalités associées à Paul McCartney
Sites consacrés à Paul McCartney
Le site officiel de Paul McCartney // Paul McCartney Paul McCartney sur Fluctuat.net
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
  • Photo
    3
  • Tété en festoche
    1
  • Raphaël
    1
  • saez
    1
  • Photo
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados