Se connecter

Mot de passe oublié ?

Patrick Juvet

Né le : 21 août 1950 (64 ans)
Nationalité : Suisse
Genre : Scène française

372

Où est la flamme, le clip des Médailles de Bonze Avec le développement des clips DIY ("do it yourself", faits à la...

La biographie de Patrick Juvet
Patrick Juvet incarne jusqu'à la caricature le problème du créateur étouffé par sa création. Malgré ses débuts prometteurs d'auteur, au moins sur le plan commercial, et ses tentatives répétées d'imposer une image profonde, il se confond depuis plus de vingt ans avec « Où Sont Les Femmes ? », tube monstrueux qui le nourrit depuis, tout en l'empêchant à jamais d'être pris au sérieux. Né en Suisse, il monte à Paris à l'âge de vingt ans. Sa formation classique et son goût prononcé pour la pop (notamment les Beatles) le poussent à s'adresser aux maisons de disques. Dès 1971, sa chanson « Le Lundi Au Soleil » est retenue par Claude François, qui en fait un très grand succès. Puis, il se lance dans une carrière solo et enchaîne rapidement les tubes : « La Musica », « Sonia », « Je Vais Me Marier, Marie »... A l'écoute de ces titres, on perçoit vaguement le goût de l'artiste pour la pop. Mais ses paroles légères et sa voix haut perchée l'éloignent radicalement du public de Rock & Folk. Et si Juvet obtient une position confortable, c'est grâce au public des adolescentes craquant sur Ringo, ou Stone et Charden. Désespérant d'être si peu rock & roll, il tente de collaborer avec Jean-Michel Jarre en 1973 et de faire passer la musique glam-rock dans la culture française. Il joue sur l'ambiguïté sexuelle, se maquille comme David Bowie... mais rencontre un nouvel échec. Avec le recul, ses reprises d'Alice Cooper (« Only Women Bleed » changée en « J'ai Peur De La Nuit ») font sourire. Et s'il remplit l'Olympia, il ne parvient décidément pas à être Ziggy Stardust. Son tube suivant, « Rappelle-toi, Minette », est ainsi un digne successeur du « Lundi Au Soleil » : dans la plus pure tradition de la variété hexagonale. Ses métamorphoses avortées ne l'empêchent pas d'être un personnage clef de la jet-set parisienne. Il est de toutes les soirées et comprend vite le pouvoir de la disco. En 1977, il est donc parfaitement dans l'air du temps lorsque paraît « Où Sont Les Femmes ? ». Enorme succès, le 45 tours est bien vite suivi d'« I Love America » (1978) et « Lady Night » (1979). Juvet triomphe et adopte tous les clichés de la star : limousines, drogues, etc. Les années 80 s'apparentent malheureusement à une longue gueule de bois. Affecté par le gouffre commercial de son disque de 1982, « Rêves Immoraux », où il essaie une fois de plus de mettre en avant sa personnalité, il se noie dans l'alcool et finit par retourner en Suisse, auprès de sa famille, à la fin de la décennie. Lentement, il refait surface, gagnant modestement sa vie en chantant dans les boîtes de nuit. En 1991, il sort un nouvel album d'auteur-compositeur, épaulé par Françoise Hardy, Luc Plamondon et Marc Lavoine. Intitulé « Solitudes », il se veut sombre et intimiste, ce qui n'intéresse pas son public et lui vaut un échec de plus. La chance de Juvet a donc été le grand retour à la mode de la disco, au milieu des années 90. Il peut depuis chanter ses succès dans les émissions de variétés, et vivre confortablement. Même si, bien évidemment, on a connu des réussites artistiques plus flagrantes...

...



Les personnalités associées à Patrick Juvet
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
MUMUCINDY
Il y a 1 an 4 mois Signaler ce commentaire
suite et fin : Chapeau l'artiste, tu vois j'ai l'âge, 45 ans, que tu avais lorsque j'ai fait cette soirée avec toi, et malgré le décalage de nos âges comme tu disais lorsque l'on fredonnait tes refrains, et oui je connais tes chansons. J'ai partagé des moments simples avec toi, il y avait mon frère et sa copine et mon mari de l'époque qui ne me portait aucune attention, d'ailleurs c'était comme si j'étais seule ce soir-là, et on a partagé un coca que tu nous as offert l'AM aux répétitions, ensuite la soirée en VIP avec toi et ton équipe. J'ai essayé de refaire la même chose une 2e fois en 2000 où tu es passé à Nancy dans une boîte de ''conards'' qui m'ont refusée et m'ont dit que mes chansons étaient trop années 70/80. Ce soir-là j'aurais pu te revoir mais ça ne s'est pas fait. Et la croisière Age Tendre et Tête de Bois que je regrette de ne pas avoir fait avec nos amis qui connaissent F. Lecoeuvre, et bien là-aussi je t'ai raté, dommage. Si un jour tu passes sur Fréjus, je ferai tout pour te voir. Je prendra mon CD 3 titres enregistré en 2000 resté dans un tiroir, et je le sortirai pour m'immiscer encore dans ton spectacle car ce fut un délice de danser avec toi, de fredonner avec toi, de s'évader, de rêver... Le lendemain de ce 6 mai 1995, en fait le matin en rentrant j'ai pleuré devant le rêve achevé comme Cendrillon qui rentrait de son bal après minuit et retrouvait sa morosité... A bientôt peut-être sur une scène si un jour je vais mieux et que nos chemins se recroisent. Ah si je pouvais guérir et faire cette croisière Age Tendre et Tête de bois et taper rien qu'une petite conversation avec toi, partager quelques moments que j'appelle des joyaux. Mon grand regret est de ne pas avoir pris plein de photos ce soir-là, des autographes, etc... ce qu'il me reste de toi est notre soirée et tes chansons, tes photos, et surtout ton immense gentilesse, ta douceur dans la voix, tes clips que je regarde sur YouTube. Je tenais cette nuit à te faire cet hommage mon ami. Muriel
MUMUCINDY
Il y a 1 an 4 mois Signaler ce commentaire
suite : je n'avais plus écouté depuis longtemps et ce soir il me transporte par sa voix, je me régale et ça me fait tant de bien, moi qui traverse une période assez horrible en ce moment. Mon cœur est transporté et porté par cette voix, cette musique, il restera mon amour impossible (un amour fictif mais qui me procure tant de plaisir par sa voix, ses chansons). C'est ma déclaration à cet homme que je trouve exceptionnel. Si nos vies s'étaient croisées plus longtemps et jointes, il est le mec avec qui je serais capable de sauter d'un avion en parachute attachée à lui... alors que j'ai une trouille bleue du vide et que jamais je ne ferai cela dans ma vraie vie, alors je me prends à rêver de lui en l'écoutant. Il a fait sa carrière, on ne le voit plus beaucoup, c'était le playboy des nénettes dans les années 70/80 et je comprends qu'il ait fait tourner les têtes des jeunes filles (et des mecs aussi certainement...). En tout cas, si vous lisez ces lignes Patrick, si vous vous rappelez, vous m'avez serrée et entourée de vos bras pour me dire au revoir ''et à bientôt sur un plateau de télé je l'espère''. Ce serait un rêve bien entendu. Depuis ce 6 mai 1995 je ne vous ai plus rencontré, j'ai fait ce soir-là un rêve éveillé ou plutôt j'ai vécu une réalité de rêve, être quelques heures avec vous. Et les répétitions de l'après-midi où j'ai chantonné avec vous sur le plateau les quelques titres que vous deviez présenter le soir... Depuis, j'ai refait ma vie, elle est ce qu'elle est, pas celle dont j'avais rêvée mais ce soir t'écouter Patrick, oui je peux dire ''tu'' car tu m'apportes de la douceur ce soir tandis que je t'écoute et il est 4H15... A toi amour de ma vie que j'aurais tant aimé avoir à mes côtés tous les jours. Ce qu'il restera en moi et qui met encore des ''étincelles'' dans mes yeux dans ma souffrance physique, c'est t'avoir aimé, écouté, rêvé, et bien plus... même si ces amours sont des amours impossibles, inaccessibles, ils n'en sont que plus beaux comme lorsque l'on fait ''l'amour avec les yeux'', une magnifique chanson de toi comme il ne s'en fera pas de sitôt.
MUMUCINDY
Il y a 1 an 4 mois Signaler ce commentaire
Vous n'y êtes pas sur la carrière et la musicalité de cet artiste exceptionnel et unique car bon nombre d'albums sont sortis, même en américain dans les années 80 avec des musiques (électro slow-pop-rock), le fameux ''Still Alive'', entre autres, qui est un chef-d'oeuvre et dont je ne comprends pas qu'il n'ait pas eu le succès qu'il aurait dû rencontrer. Je pense que si celui-ci sortait aujourd'hui, il cartonnerait car ce serait une surprise de découvrir d'autres facettes musicales de cet artiste. Au niveau musical, il a un peu de Jean-Michel Jarre dont il a été lé grand ami... Et puis je redécouvre plein de titres en ce moment en tous genres, ça fait des heures que je réécoute plein de chefs-d'oeuvre à lui. Evidemment on repasse en boucle dans les émissions télé les tubes qui ont marqué son parcours mais il y a des dizaines de chansons qui auraient mérité le même succès. Il reste le chanteur par excellence pour moi, même bien au-delà et j'ai eu la chance de faire une 1ère partie d'un de ses spectacles en boîte à Nancy en 95, j'ai passé quelques heures en VIP en sa compagnie ... C'est l'amour de ma vie, l'amour que j'idéalise au niveau voix, beauté, charisme...
martine 5911
Il y a 4 ans 5 mois Signaler ce commentaire
genial patrick
OK
Restez connectés avec Ados
Facebook Twitter RSS
Newsletter
Mentions légales - Contactez-nous