Panic at the disco - Ados.fr

Panic at the disco

Nationalité : Etats-Unis
Genre : Pop

La biographie de Panic at the disco

Panic at the Disco, Las Vegas sans parano

 Indie rock, sans jamais oublier l’électronique et le groove, tout en manifestant un très net penchant pour l’absurde dans ses titres (et le théâtre dans ses clips) malins qui rencontrent un grand succès, Panic at the Disco (ou Panic ! at the disco auparavant) est un groupe issu du Nevada et de sa capitale des jeux, Las Vegas. A l’origine, deux amis décident de reprendre des titres deBlink-182 et recrutent des musiciens ce faire. Ryan Ross est guitariste et Spencer Smith batteur. L’arrivée de Brendon Urie au chant et piano et de Brent Wilson à la basse va changer la donne, car ils décident en 2004 de composer et se font connaître sur le Net en balançant des commentaires sur le site de Pete Wentz de Fall Out Boy. Ce dernier, carrément impressionné par ce qu’il entend, se déplace chez eux et les fait rencontrer son label Decaydance qui les signe sur sa division Fuelled par Ramen (ravitaillé par les corbeaux !)

La fièvre, la sueur, le groove

L’année suivante, après être allé dans le Maryland enregistrer leur album, ils débarquent sur scène, à la Tv et dans les bacs avec A Fever You Can't Sweat Out, produit par Matt Squire. Et bingo ! en route pour 2,2 millions d’albums et un succès scénique qui les fait nommer par le magazine américain à tête chercheuse Spin « sensation du moment » (Goup of the Day) en octobre 2005. Le bassiste en profite pour prendre l’air et se voit remplacé par Jon Walker. Leur clip I write Sins not Tragedies est élu clip de l’année par MTV.

Nothing Rhymes with Circus 

L’année 2006 les voit parcourir les scènes de la planète musique pour vendre autre chose que des disques et établir leur réputation en Europe.  Ils passent même nous voir à Paris, avant de rentrer illico enregistrer leur second album en début d’été 2007. L’été continue avec une tournée mondiale de promotion du label, Decaydance Summer Fest où ils sévissent aux côtés Fall Out Boy, Gym Class Heroes, The Academy Is... et Cobra Starship, passant à l’Olympia de Paris le 21 août. De retour à Vegas, ils s’attellent au tournage des clips et en profitent pour participer à la B.O. de la version 3D de l’Etrange Noël de Monsieur Jack de Tim Burton, aux côtés de Marylin Manson  et Fall Out Boy. On comprend mieux l’intitulé de la tournée précédente (Nothing rhymes with circus), rien n’équivaut ( jeu de mot sur rime ou valeur) le cirque rock’n’roll et ses incessantes tournées…  C’est le lieu de vérification des intuitions musicales qui se posent ensuite à l’enregistrement. Le son s’est ainsi posé et enrichi pour les titres marquants de leur nouvel album, Pretty Odd (encore un jeu de mots sur odd/ manquement et pretty/sympa, soit  joliment à côté) qui déboule ce printemps 2008 avec Nine In The Afternoon, When The Day Met The Night et True Love qui forment le son actuel, assez cuivré, avec des arrangements de cordes et des envolées folk. Pas mal pour un groupe qui a tiré son nom de la chanson Panic de Name Taken. Et à l’heure actuelle, ils préparent une tournée pour mettre en scène leur côté plus théâtral, issu de l’album qui tourne actuellement. It’s only rock’n’roll, but they like it ! 

 



...


1 2 3 4 5 6


Les personnalités associées à Panic at the disco
Sites consacrés à Panic at the disco
Site de Panic at the Disco Site Officiel de Panic at the Disco // Myspace de Panic at the Disco Myspace Officiel de Panic at the disco
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
polini103
Il y a 8 ans Signaler ce commentaire
disco
polini103
Il y a 8 ans Signaler ce commentaire
disco
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados