Didier Wampas en interview vidéo
Les Wampas

Les Wampas : de Charles Trénet au rock'n roll

Voir la fiche artiste Les Wampas

Ados.fr : Les Wampas ont inventé le rock'n roll, mais le rock'n roll, qu'est-ce que c'est ?

Didier Wampas : Pour moi, c'est juste un moyen d'expression. Il s'est trouvé que j'avais quinze ans en 77 et que je me suis retrouvé là-dedans. Ça aurait pu être autre chose. Tu peux faire passer les pires des choses en faisant du rock'n roll comme les meilleures. C'est naturel pour moi de faire du rock'n roll, c'est comme parler en Français ...

Ados.fr : Il y a une certaine évolution dans tes textes, tu es passé de paroles volontairement absurdes, à l'époque des «Wampas vous aiment», à un ton beaucoup plus satirique, notamment avec « Manu Chao », « Chirac en Prison » ou « Christine »...

Didier Wampas : Généralement, c'est un morceau ou deux, ce n'est pas tout l'album qui est comme ça. C'est un peu le hasard, c'est toujours au coup par coup, au jour le jour... J'essaie de ne pas me limiter, de ne pas rentrer dans un moule, de pas me dire : « je dois faire ça, je ne dois pas faire ça ». Je fais ce que j'ai envie de faire. Si j'ai envie de faire une chanson sur Chirac, je la fais. Sinon, la censure, elle commence là. Elle commence par moi.

Ados.fr : Dans une tes interviews, tu parlais de Jonathan Richman, et c'est vrai que tu partages beaucoup de choses avec lui : l'humour, la fausse naïveté... Est-ce que c'est un modèle pour toi ?

Didier Wampas : C'est plus Trénet que Jonathan Richman, puisque je parle Anglais, mais pas très bien... Pour moi c'est vraiment le plus grand : si tu l'écoutes d'une oreille distraite, tu as l'impression qu'il parle de petites fleurs alors que c'est d'une grande profondeur... Et surtout il ne se prend pas au sérieux. Dès que tu te prends au sérieux, pour moi, c'est fini !

Ados.fr : Tu penses qu'il y a une partie de ton public qui vous prend trop au sérieux ?

Didier Wampas : Non, je ne pense pas... Mais je ne veux pas non plus faire du rock rigolo .... Moi, c'est toute ma vie, c'est important, les Wampas, et je pense faire quelque chose de bien, sinon je ne le ferais pas. Mais je pense qu'il y a vraiment un décalage et un second degré, chez les filles qui crient au premier rang... C'est un jeu. Je joue et tout le monde joue. Heureusement !

Ados.fr : Est-ce que « Simple et Tendre », le nom d'un de tes anciens albums, est une devise pour toi ?

Didier Wampas : « Simple et Tendre », c'est encore le titre d'une chanson de Charles Trénet. Est-ce que c'est une devise ? J'aimerais bien dans l'absolu, mais on ne peut pas dire que ça caractérise vraiment les Wampas. Il n'y a pas que ça !

Ados.fr : Il y a le rock'n roll, en plus !

Didier Wampas : Ouais ! Entre « Chauds, Sales et Humides » (NDR : nom du deuxième album des Wampas) et « Simple et Tendre », on a peut-être fait le tour !

Ados.fr : Penses-tu que dans l'idéal, il faille découvrir les Wampas quand on a quinze ans ?

Didier Wampas : Je ne sais pas. Quelque part, j'ai l'impression d'écrire des chansons pour moi quand j'avais 15 ans, de rechercher cet espèce d'idéal que tu as à 15 ans. Le rock'n roll, quand j'ai découvert ça, c'était tout grand, tout beau, tout parfait. Je pensais que tout le monde faisait ça d'une manière désintéressée, avec ses tripes. Et je veux continuer, même si maintenant, j'ai appris et je sais que ce n'est pas comme ça.. On ne peut pas dire ! Mais moi, je ne veux pas redescendre, je veux faire vivre cet idéal. Après, je ne sais pas si on découvre les Wampas adolescent. Je n'écris pas en pensant à une catégorie particulière de personnes. Je pense qu'on peut nous découvrir à 44 ans comme à 15 ans ou même plus petit ; il y a plein d'enfants qui écoutent les Wampas ! Quelqu'un nous a proposé de faire un concert rien que pour les enfants et je pense qu'on va le faire, ce serait bien. Peut-être à la Cigale, un après-midi...

Ados.fr : Quand tu étais petit, tu rêvais d'être une rock-star ?

Didier Wampas : Je rêvais d'avoir une vie grande, d'être explorateur ou marin. Rock-star, c'est venu après, quand j'ai découvert le rock'n roll à 15 ans. J'ai su que c'était ça que je voulais faire. J'avais plus de chance de réussir à être punk qu'explorateur ! J'ai eu beaucoup de chance d'avoir 15 ans en 77...

Ados.fr : Quels sont tes projets ?

Didier Wampas : J'ai envie d'écrire de bonnes chansons. Je continue pour ça. Voilà mon ambition et c'est une grande ambition. Faire un bon disque, c'est dur ! Il faut tellement de facteurs... C'est pour ça qu'il y a si peu de bons disques qui sortent. Tout le monde a envie de faire des bons disques, tout le monde est sincère, tout le monde y croit, tout le monde essaye... Mais c'est incroyable ce que c'est dur !

Ados.fr : Tu as prévu d'autres collaborations, comme avec Indochine, sur leur album « Alice And June » ?

Didier Wampas : Non. Ça s'est fait par hasard, Indochine... Généralement, quand on me demande de faire des chansons, je n'ai pas trop envie. Là, j'étais en train d'écrire pour notre disque à nous. A un moment, j'en avais un peu marre, donc je me suis mis les maquettes d'Indochine qu'ils m'avaient envoyées... J'ai écrit deux ou trois chansons, ça m'a changé les idées et ils en ont gardé une. Mais à la base, je n'ai pas très envie, je ne suis pas demandeur de collaborations.

Ados.fr : Et Hallyday ? C'est vrai ce que tu racontes dans la chanson « Johnny », qu'on t'a contacté pour lui écrire une chanson ?

Didier Wampas : Oui, c'est vrai. J'étais en studio, on faisait les maquettes et le patron de la maison de disques est venu me dire : « Tiens, il y a Johnny qui cherche des gens pour écrire des chansons ». Alors, je suis rentré chez moi, j'ai pris ma guitare et j'ai écrit la première chanson de l'album, « Christine ».

Ados.fr : Tu vois Johnny la chanter ?

Didier Wampas : Non ! Avec « punk à chiens » dans le refrain, non ! Mais le reste, il pourrait peut-être le chanter... Enfin, on ne lui a quand même pas envoyée. Je ne préfère pas. Je préfère que ça reste le simple fait d'écrire une chanson pour Johnny. Je l'ai fait, je suis content !

Par Boris Ryczek |   dernière mise à jour : 24 avril 2006

Les autres interviews de Les Wampas

Les Wampas : de Charles Trénet au rock'n roll Voir la fiche artiste Les Wampas Ados.fr : Les Wampas ont inventé le rock'n roll, mais...

Les autres news sur Les Wampas

Solidays 2009: Manu Chao, Cocoon, Yodelice... le programme! Après le gros succès de l'an dernier, Solidays ne compte pas faire moins bien...

Sinik œuvre pour Sœur Emmanuelle Yalla ! Sœur Emmanuelle, la chiffonnière du Caire qui parcourt la vie en baskets, n'a pas...

Karl Zéro « Dans la peau de Jacques Chirac » Même si l'on jette son « Vrai Journal » aux oubliettes, Karl Zéro rebondira comme un...

  • michael jackson
    2
  • Photo
    1
  • Hasni
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados