Les Têtes Raides
Les Têtes Raides

Le retour électrique des Têtes Raides

- Voir la fiche artiste Têtes Raides

Ados : Pourquoi avez-vous choisi « Fragile » comme titre à un album pourtant bien armé de guitares rock ?
Grégoire (Têtes Raides) : Après « Qu'est-ce qu'on se fait chier », « Fragile », ça nous paraissait plutôt pas mal, même s'il y a un petit contraste entre le propos musical et le titre. « Fragile », c'est pour parler des individus, des êtres, des corps et puis aussi de la fragilité des équilibres actuels. L'homme est à la fois au centre et à l'origine de tout ça.

Ados: En écoutant « Fragile », on se dit que vous faîtes la gueule à l'accordéon, c'est le cas ?
Grégoire (Têtes Raides) : Viens nous voir en concert, je peux t'assurer qu'on ne lui fait pas la gueule ! Même si aujourd'hui, l'humeur du moment est plus à l'électrique qu'à l'acoustique, l'accordéon sera toujours présent dans les Têtes Raides !

Ados : Pour « Latuvu », il y a du beau monde qui chante avec vous : comment ça s'est fait ?
Grégoire (Têtes Raides) : Pour « Latuvu», ça a commencé avec les Ex (collectif rock d'Amsterdam) qui sont venus enregistrer « De kracht ». Jos (GW Sok, le chanteur des Ex) a alors accepté de dire « Latuvu » : c'était génial. Rachid (Taha), on lui a dit de venir boire un coup au studio, alors il est passé, on l'a foutu devant un micro, et il a chanté « Latuvu ». Didier Wampas il se faisait bronzer dans sa piscine en boudin pour mômes sur sa terrasse et comme il se faisait vraiment chier dans sa piscine, je lui ai dit, « viens te faire chier avec nous sur « Latuvu »(rires)»!

Ados : Dans « Latuvu » il y a le côté très gamin qu'on retrouve souvent dans vos albums : pourquoi cet attachement systématique à l'enfance ?
Grégoire (Têtes Raides): Ceux qui n'ont pas connu l'enfance courent toujours après, et ceux qui l'ont connue, ils courent toujours après aussi ! Chez nous en tout cas, l'enfance, elle est pas près de partir !

Ados: D'ailleurs avec « Latuvu» vous vous amusez bien : l'idée de la faire remixer, c'est pour doubler vos chances de devenir le hit des boîtes de nuit cette année ?!
Grégoire (Têtes Raides): Tout à fait, on va bientôt faire une tournée dans les boîtes comme à la belle époque (rires) !

tetes2 Ados: Qu'est-ce qui vous plait dans l'idée que l'on remixe votre chanson ?
Grégoire (Têtes Raides): Les morceaux, initialement, il ne sont pas à nous, enfin si ils nous appartiennent mais ils appartiennent surtout aux gens qui les entendent, et on trouve rigolo de s'amuser sur les morceaux qui prêtent justement à ça. On a donc ouvert tranquillement les vannes avant tout pour s'amuser encore un peu plus, parce que par les temps qui courent, les occasions de se marrer sont plutôt rares...Pour nous danser et se trémousser le derrière, en gigotant les bras, c'est un truc qu'on fait quand même souvent, enfin avec les gens qui nous connaissent un petit peu bien-sûr !

Ados : Vous vous marrez, mais vous êtes aussi très engagés !
Grégoire (Têtes Raides): Notre engagement alimente fortement notre propos artistique, notre musique. Nous on est toujours sur le coup, même si parfois nos emplois du temps ne nous permettent pas toujours d'être sur le terrain. Mais on va s'y recoller très vite, car vu les derniers sondages, avec les idées borgnes qui font 25% de satisfaits, tu peux pas laisser les choses éternellement comme ça. Ce qu'on envisageait quand on a organisé l'avis de « KO Social » (concerts de soutien et organisation de débats citoyens fin 2003 et en 2004), c'est que les gens se reparlent, car ce qui fait que les idées extrêmes progressent, c'est avant tout la peur liée à l'ignorance, donc la culture a bien sûr un rôle à jouer là dedans.

Crédit Photo : © Warner

- Mate le clip Fragile des Têtes Raides
- Tu kiffes la musique des Têtes Raides ? Dis-le sur le Forum Musique
- Ecoute-les sur la radio

|   dernière mise à jour : 16 décembre 2005

Les autres interviews de Les Têtes Raides

Le retour électrique des Têtes Raides - Voir la fiche artiste Têtes Raides Ados : Pourquoi avez-vous choisi « Fragile » comme...