Jacques Higelin - Ados.fr

Jacques Higelin

Né le : 18 octobre 1940 Mort le : 06 avril 2018
Nationalité : France
Label : EMI | Genre : Variétés

376

Découvrez "Le Son du Metro" : L'album qui met en lumière les artistes du métro   Qui ne s'est jamais attardé sur un artiste du métro ? L'oreille tendue...

La quatrième de Musik'Elles ! 200 chanteuses sont attendues. Au programme  cette année, du beau monde avec entre...

Rock en Strophes : auteurs en herbe, à vos plumes Rock en Strophes. Kézako ? Une belle initiative de la ville de Saint-Cloud et du festival Rock...

Les nominés des Victoires de la Musique 2008 C'est le présentateur, Nagui, qui présentera en direct du Zénith de Paris, la cérémonie des...

La biographie de Jacques Higelin

Bercé par un père cheminot et accessoirement pianiste, Jacques Joseph Victor Higelin découvre Charles Trénet dans son berceau puis Sidney Bechet un poil plus tard. C'est d'ailleurs aux côtés de la légende américaine qu'il illustre ses premiers pas, à l'affiche de la comédie musicale «Nouvelle Orléans». C'est pourtant le côté «comédie» davantage que «musical» qui l'attire dans le spectacle, aussi s'oriente-t-il vers des cours d'art dramatique avant de s'embarquer pour le café-théâtre. C'est ici qu'il rencontrera ses deux compagnons de toujours : Rufus et Brigitte Fontaine. Au milieu des années 60, le tandem Higelin / Fontaine revisite Boris Vian au gré de deux albums puis devient l'une des icônes rebelles de Mai 68 en scandant l'Internationale. La scène underground lui fait les yeux doux et en 1971, Jacques Higelin sort son premier album solo sous le pseudo de Crabouif. Parallèlement, il fait un passage remarqué sur le grand écran au générique du film «Elle court, elle court la banlieue». Jacques Higelin devient le leader du mouvement punk en France, dénonce la drogue qui pourrit la créativité dans le rock et découvre Louis Bertignac, futur guitariste de Téléphone. Il inaugurera également en 1977 la première édition du Printemps de Bourges, salué par son ami David Bowie qui voit en lui son alter ego frenchy. A la fin des seventies, Higelin part retrouver ses racines jazzy en Nouvelle-Orléans. Il reviendra pile poil pour fêter la victoire de François Mitterrand aux Présidentielles, offrant un concert d'allégresse en compagnie du groupe Téléphone. Découvreur de talent, le chanteur barré présente Youssou N'Dour et Mory Kanté dans toute l'Europe puis son fils Arthur H. On lui prête également les débuts de Cheb Mami mais modeste, il ne s'attribue jamais les mérites de ses poulains. Eternel voyageur, il a traversé les cinq continents à maintes reprises, y montant des spectacles triomphaux comme «Jack au banjo», dispensé dans toute l'Amérique du Nord. C'est enfin l'homme des grandes causes qui n'hésite pas à organiser des concerts contre la double peine. Un troubadour toujours entre deux gares comme le nomme son ultime album… Sa dernière livraison est un hommage à son idole de toujours Charles Trénet. Il continue de défendre son répertoire sur les scènes de France et de Navarre.



...


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11



Les personnalités associées à Jacques Higelin
Sites consacrés à Jacques Higelin
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
ALoSdXlqY
Il y a 6 ans 11 mois Signaler ce commentaire
Great thnkiing! That really breaks the mold!
  • sofia carson portrait
    2
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados
  • 21045
    Ce que vous écoutez au moment ou vous écrivez^^
  • 627
    Topic pour les recherches.
  • 250
    La phrase qui t'as le plus touchée dans une...
  • 203
    Vos soundtracks préférées ?
  • 105
    Quel est votre type de metal préféré ?