Graeme Allwright - Ados.fr

Graeme Allwright

Né le : 07 novembre 1926 (91 ans)
Nationalité : Nouvelle Zélande
Métier : chanteur
Label : Philips | Genre : Variétés

233
La biographie de Graeme Allwright

Graeme Allwright est de ces artistes qui se sont mis tardivement à la musique, pour lui, la quarantaine environ. En effet, le chanteur Néo-Zélandais enregistre son premier disque en 1965, après avoir tenté sa chance en tant que comédien en Angleterre et effectué divers petits boulots en France (il fut notamment le prof d'anglais de Philippe Lavil). C'est le morceau "Qui a tué Davy Moore ?" (1966), adaptation d'une chanson de Bob Dylan qui va le rendre célèbre. Le succès arrivera véritablement en 1968, avec son troisième album, Le Jour de clarté, dans lequel il reprend le chanteur Léonard Cohen. Le public l'acclame et reprend ses chansons en chœur.

Troublé par ce triomphe auquel il n'était pas préparé, le chanteur de country-folk va s'exiler subitement, d'abord  en Egypte, puis au Soudan, aux Etats-Unis, en Inde... Autant de voyages en solitaire qui influeront irrésistiblement sur sa musique. Graeme Allwright s'illustre également pour son implication en matière de politique. Antimilitariste forcené, l'artiste a participé à de nombreuses manifestations. Il devient ainsi un véritable héros pour la jeunesse, et ses "protest songs" pacifiques sont montrer en exemple. Pendant plus de 20 ans, Allwright va se produire sur les scènes les plus prestigieuses, notamment dans l'Hexagone (Francofolies de La Rochelle, L'Olympia, Le Printemps de Bourges...). En 1980, il se produit aux côtés de Maxime Le Forestier. Les bénéfices de leurs concerts communs et du double album qui en découle sont reversés à l'association "Partage" pour les enfants du Tiers monde, créée par Pierre Marchand.

En 2000, Graeme revient avec son 18e album, Tant de joies, disque de jazz enregistré avec le Glenn Ferris Quartet. Cinq ans plus tard, il effectue sa première tournée en Nouvelle-Zélande, son pays d'origine, où il est encore totalement inconnu. La même année, il fonde avec Sylvie Dien l'association "La Marseillaise de Graeme Allwright", laquelle entend « faire connaître, diffuser, médiatiser Nicolas Sarkozy, dans laquelle il lui demandait tout simplement de remplacer le texte de Rouget de Lisle par un chant de paix, une "Marseillaise" qui débuterait ainsi : "Pour tous les enfants de la terre, Chantons amour et liberté"... L'hymne national français sera-t-il bientôt signé de la main de Graeme Allwright ?



...



Les personnalités associées à Graeme Allwright
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • moi j'ai pas
    1
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados