Etienne Daho - Ados.fr

Etienne Daho

Né le : 14 janvier 1956 (61 ans)
Nationalité : France
Métiers : chanteur, auteur-compositeur
Label : Capitol | Genre : Scène française

137

Etienne Daho repart en “week-end à Rome” Etienne Daho de nouveau au centre de toutes les attentions. Il est un carrefour de trois...

Eurockéennes : le festival dévoile les premiers noms de sa programmation 2015 Créée en 1989, les Eurockéennes de Belfort sont désormais un...

Nouvelle Star, prime du 5 mai : Adieu Stéphanie ! Les chansons de ce soir, la tenue de Virginie Guilhaume, et les répliques cultes du...

Victoires de la musique 2010 : Les gagnants ! Benjamin Biolay , Izia , Olivia Ruiz , Pony Pony Run Run ou encore Yodélice sont...

La biographie de Etienne Daho

L’ « enfant du rock » aurait pu s’écrier « Thanks God It’s Friday » car le week-end lui a réussi. Sur les routes de Rome, en 1984, Etienne Daho donne un coup d’accélérateur à sa carrière et atteint le disque d’or, quatre ans après ses débuts aux Transmusicales, principal foyer de la scène post-punk française et foyer des Daho depuis le début des années 60. Depuis l’escapade italienne, samedi, dimanche, jour de semaine ou jour férié, l’Esquimau rennais vit dans un igloo de platine, véritable palais de la pop française, où s’accumulent récompenses et tubes.

Le 14 janvier 1956, Etienne Daho Junior voit le jour à Oran, en Algérie. A Rennes, il grandit et se passionne pour la musique. Son nom, qui le prédestine davantage à l’américain qu’à l’armée de l’air ou à une carrière militaire sur le modèle paternel, est inscrit en surveillance d’internat et en licence d’anglais. En 1979, ses économies lui permettent d’organiser un concert et de rencontrer les Stinky Toys, son groupe favori. Jacno et Elli Medeiros, alias les Jouets Puants, l’encouragent à prendre la plume et le micro. Ecoutant ses idoles, Etienne Daho participe en Junior aux premières Transmusicales de Rennes en 1980.

Un an après l’inauguration de la fameuse scène, il abandonne son côté « Dallas » et signe chez Virgin France sous le nom abrégé d’Etienne Daho. 1981 est aussi l’année de Mythomane, son premier album, enregistré par Jacno et les musiciens du groupe Marquis de Sade. Cet album, bien que soutenu par la presse spécialisée, ne rencontre pas encore son public. Mais en 1983, le deuxième single devient un hit. L’année suivante, La notte, la notte, deuxième album, confirme le succès du « Grand sommeil ».

En 1986, l’anglophile part réaliser son troisième album à Londres avec Torch Song, qui compte parmi ses membres William Orbit, producteur de Madonna et parrain de la techno. Ambitieux, comme Eden dix ans plus tard, "Pop Santori" marie la langue française à la musique électronique. "Tombé pour la France" et "Duel au soleil", enfants métissés, réconcilient variété et groupes indé dans la « Dahomania ».

En 88, Pour nos vies martiennes est un exploit : dès le jour de sa sortie, l’album contenant les classiques « heures Hindoues » est certifié disque d’or. Populaire, il est aussi généreux. Etienne Daho n’hésite pas à se servir de son influence et de ses talents pour lancer ou relancer des carrières. Auteur, compositeur, interprète et producteur, le nouvel ami Pierrot a prêté sa plume à Jane Birkin, Marianne Faithfull ou encore Jacques Dutronc. Musicien complet, il croise les artistes les plus divers, de Jean-Pierre Jeunet, le célèbre réalisateur du Fabuleux destin d’Amélie Poulain et du clip de « Tombé pour la France », à Air, en passant par Michel Gondry, auteur des esthétiques images de Eternal Sunshine of the Spotless Mind avec Jim Carrey, Kate Winslet ou Kirsten Dunst.

En 1991, le chanteur français enregistre Paris ailleurs à New York, loin de la Tour Eiffel, mais près de la Statue de la Liberté. Les singles « Saudade » et « Comme un igloo » sont un succès vertigineux. En 1995, après avoir fait tourner la Terre et ses fans avec une reprise de « Mon manège à moi » d’Edith Piaf, il part à Londres pour un album électro-pop de cinq titres : Reserection. A l’étranger, « Le baiser français » réputé aurait pu faire des ravages, mais c’est le morceau « Accident (he’s on the phone) », nouvelle version de son « Week-end à Rome », qui se classe en tête des charts britanniques.

En 2000, Corps et Armes, son septième album, ne lasse pas son public et l’opus se retrouve numéro 1 des ventes d’album dès sa sortie. En 2001, les médias s’intéressent à lui et à l’inédit « Comme un boomerang » qui marque le come-back de Dani, l’égérie des années « yéyé », et le retour d’un Serge Gainsbourg post-mortem. Avec Réévolution, sorti en 2003, il renoue avec le rock et chante un « If », en duo avec Charlotte, fille de Gainsbarre, dans l’esprit du « prétexte » et du « silex » du « Comment te dire adieu » de l’homme à tête de chou.

Deux ans après, pour célébrer son contrat avec Capitol, Etienne Daho publie Sortir ce soir. Entre CD, DVD, or et platine, il n’oublie pas la production et réalise le titre "Eternité" pour Elsa qui voudrait durer...

En 2006, Etienne Daho est nommé officier des arts et des lettres. En 2007, il enregistre un nouvel album entre New York, Londres, Barcelone et Ibiza, et donne naissance à L'invitation, son neuvième album. 11 titres ensoleillés, emprunts d'une nouvelle spiritualité. L'opus se place numéro 2 des ventes dès sa sortie et devient rapidement disque d'or. Il est nommé aux Victoires de la Musique dans les catégories "Chanteur de l'année" et "Album pop/rock de l'année" qu'il remporte en 2008.

Le chanteur entame l'été 2008 une tournée française intitulée Obsession Tour qu'il démarre à l'Olympia, du 3 au 8 juin 2008, et fait également le 3 décembre 2008 un "live@pleyel" à la Salle Pleyel à Paris.

 

 



...


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14


Les personnalités associées à Etienne Daho
Sites consacrés à Etienne Daho
Etienne Daho Le site officiel. // Site non officiel d'Etienne Daho Site non officiel de Daho
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
Vamempota
Il y a 4 ans 7 mois Signaler ce commentaire
[URL= - [/URL -
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • moi j'ai pas
    1
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados