Emma Daumas - Interview de Emma Daumas
Emma Daumas

Emma Daumas : l'interview d'un ange sous effets secondaires

Voir la fiche artiste Emma Daumas

Ados.fr : Pourquoi ton nouvel album s'appelle « Effets Secondaires » ?
Emma Daumas : J'ai longtemps cherché un nom pour cet album, c'était un peu une torture, parce qu'aucune de mes chansons ne résumait tout ce que je pensais, tout ce que j'avais acquis avec cet album, et ce que j'avais voulu dire. Souvent, les artistes veulent que le titre de leur album corresponde à l'un des titres de leurs chansons : c'est ce que j'avais fait pour le premier, et ça ne collait pas. Et pourquoi ça ne colle pas, parce que chaque chanson est une chose différente, chaque chanson est une réaction, une situation que j'ai vécue. «Effets Secondaires », c'est en rapport avec une espèce de notion de résultat, quelque chose de vécu, un effet secondaire donc...

Ados.fr : Est-ce que ce n'est pas l'effet secondaire du dernier saut de l'ange ?
Emma Daumas : C'est sûr qu'il y a une évolution : le son de cet album, il n'est pas venu tout seul ; c'est avec les expériences du premier, et de la scène surtout, que l'on a réussi à trouver un son qui collait, que j'avais envie d'avoir.

Ados.fr : Pour ta future tournée, qu'est-ce que tu as envie d'apporter de plus par rapport à la tournée qui a suivi « Saut de l'ange » ?
Emma Daumas : Pour la première tournée on n'avait pas vraiment d'idées, d'expérience. On s'est dit que l'on voulait un truc très brut, et c'est ce que c'était : il n'y avait pas du tout de mise en scène. Pour la deuxième tournée, j'ai vraiment envie de prendre les choses en main, de jouer sur l'image car j'ai l'impression que ces chansons-là, elles peuvent vraiment s'illustrer. Je vois beaucoup d'images qui me viennent quand je lis les paroles, ou quand je chante, et du coup j'ai vraiment envie de les mettre en scène. Donc je pense que cette fois-ci, il va y avoir un petit décor, une envie de travailler sur l'interprétation, sur la lumière, sur le travail aussi des musiciens et de leur gestuelle. J'ai envie que les gens assistent à un vrai beau spectacle, que ce ne soit pas que qualitatif au niveau sonore, mais aussi au niveau visuel, que tout le monde s'éclate et qu'il y ait un vrai étonnement.

Ados.fr : Pour ce deuxième album, pourquoi tu as choisi de travailler avec Benoît Poher de Kyo sur le single « Regarde nous » ?
Emma Daumas : En fait si ça ne s'était pas fait jusqu'à maintenant, c'est parce que c'était devenu trop évident. Tout le monde disait, « ils vont travailler ensemble, ça va se faire ». Moi j'ai toujours été très admirative du travail de Kyo, je trouve que Ben a une super écriture, j'aime beaucoup ses textes et je pense qu'il a aussi des mélodies infaillibles. Moi je suis pas du tout d'accord avec les gens qui pensent que Kyo, c'est du format, c'est un boys band. Je vois comment ils évoluent, comment ils travaillent, et d'où ils viennent et c'est un vrai groupe, il n'y a pas de soucis. Et puis tout le monde parlait de nous dans la presse, du genre « ils sont ensemble, ils ne sont pas ensemble, qu'est-ce qui se passe ? »...On n'avait pas du tout envie d'attiser les rumeurs qui sont justement des conneries phénoménales. Sauf qu'un jour, moi je me suis dit que c'était con de se priver de cette collaboration dont j'avais envie. J'ai donc pris mon téléphone et il m'a dit de lui envoyer les chansons que j'avais déjà. Je lui ai envoyé la première version de l'album -parce qu'en fait « Regarde nous », c'est la dernière qu'on ait écrite- il a écouté, il m'a demandé qui avait écrit « Sous tes mains », la dernière de l'album, je lui ai dit que c'était moi, il a dit « d'accord, on travaille ensemble » ! Il avait beaucoup aimé la chanson, du coup ça lui a donné envie de faire quelque chose pour l'album, on a fait cette chanson qui naturellement est devenu un single.

Ados.fr : Toi qui est plutôt rock, qu'est-ce qui te plaît dans cette musique, quelles sont tes influences ?
Emma Daumas : Pour certaines personnes, ce que je fais c'est très rock, pour d'autres c'est de la variété. Et justement, c'est pour ça que je n'ai plus envie de mettre ma musique dans des cases, je n'ai plus du tout envie d'utiliser des codes...Mais j'ai l'impression qu'avec le rock, on peut exprimer un tas de sentiments, dans la justesse. C'est à dire que quand tu as envie de faire un truc agressif tu peux aller dans l'agressivité du son et du texte, quand tu as envie de faire un truc très calme, très doux, très planant, tu peux également le faire ressortir avec la musique et le texte, alors que je pense que dans d'autres styles musicaux comme la variété par exemple, il faut se limiter, on ne peut pas être extrême, et moi je suis une meuf extrême, donc je pense que c'est pour ça que je me suis lancée dans cette musique là. Sinon, j'ai commencé à écouter des groupes comme Oasis, comme Eels, comme Nirvana, quand j'étais plus jeune. Après, tous les jours, j'écoute beaucoup d'autres choses, et notamment dans les artistes féminines française qui m'ont beaucoup influencée : il y a cette espèce de candeur que j'adore chez Vanessa Paradis et j'adore les textes de Zazie. Petite, parce que mon père était fan, j'ai écouté Georges Brassens, Francis Cabrel, Jacques Brel... Mais après, mes goûts s'affinent tous les jours.

Ados.fr : Comment tu gères le fait d'être chez une grosse major comme Universal ?
Emma Daumas : Je suis très contente d'être dans un label où j'ai la chance d'avoir une visibilité, d'avoir des gens qui travaillent pour moi, pour faire en sorte que l'album se vende. Mais comme je l'ai souvent dit, je sais ce que c'est que d'avoir été un phénomène avec tout le truc Star'ac, j'ai pas du tout envie d'en redevenir un, je n'ai pas du tout envie de vendre des millions d'albums et d'être sur le devant de la scène tout le temps, je crois que ça doit être épuisant. Déjà à mon petit niveau, j'ai très mal vécu la notoriété à une période de ma vie et je n'ai pas du tout envie de faire ce métier pour attirer les foules. Je crois que c'est très compliqué, de faire ce métier-là, à ce niveau-là. Donc moi je veux juste une chose, c'est de vendre assez d'albums pour en faire un suivant, c'est tout...

e_daumas2Ados.fr : Dans « S'il te plaît », tu dis : « Je ne suis que moi, et rien d'autre ». Est-ce que tu pourrais nous dire comment tu te vois, comment voudrais-tu que l'on te voit ?
Emma Daumas : Quand tu es une personne publique, on peut t'adorer comme te détester mais au point de vouloir vraiment t'enfoncer. J'ai vécu des trucs hallucinants dans des concerts de rock, dans des clubs, ou quand je sortais avec des potes, tu ne peux même pas imaginer qu'il y ait des gens qui soient aussi cons pour être aussi mesquins. Donc tout ça, ça m'a fait grandir, ça m'a fait mûrir, ça m'a fait apprendre plein de choses sur moi. Déjà ça m'a fait tomber très bas, parce que du coup, quand on te répète toute la journée que tu es une merde, tu finis par le croire, et par réagir comme tel, mais après je me suis relevée. Je me suis demandée ce que je faisais, ce que j'étais, ce que je devenais, et du coup ça donne un album et ça donne une remontée de pente. Ce que je suis aujourd'hui c'est juste une nana qui essaye de se remettre dans le droit chemin, qui essaye de faire vachement plus attention à elle. Je me sens beaucoup plus épanouie qu'il y a quelques années, qu'il y a quelques mois même, je me sens bien plus en phase avec moi-même, et j'espère que c'est cette sincérité qui va transparaître avec cet album. Parce qu'il est vrai que j'ai souvent entendu dire : « toi, ce n'est pas parce que tu fais des doigts d'honneur aux paparazzi, parce que tu dis que tu fais du rock que tu es une rockeuse, tu te la joues, tu es fausse ». Ça, je l'ai vachement entendu et je me dis qu'au final, j'avais tellement cherché à convaincre tout le monde que peut-être qu'à un moment c'était trop, j'en ai trop fait. Et maintenant je n'ai plus du tout envie d'en faire trop, j'ai envie d'être moi, qu'on me prenne comme je suis avec la musique que je fais, de ne plus me mettre dans des cases, et puis voilà, roulez jeunesse !

Crédit photo : © Polydor / Universal, Ados.fr

- Comme Emma Daumas, tu as plein d'effets secondaires? Va en parler sur le Forum Musique
- Ecoute Emma Daumas sur la Station Scène Française
- Ecoute son nouvel album, Effets Secondaires

|   dernière mise à jour : 17 février 2006

Les autres interviews de Emma Daumas

Interview vidéo d'Emma Daumas: En toute intimité   [/video]   Ados.fr : Un album très différent ? Emma...

Emma Daumas : l'interview d'un ange sous effets secondaires Voir la fiche artiste Emma Daumas Ados.fr : Pourquoi ton nouvel album s'appelle « Effets...

Les autres news sur Emma Daumas

Fais passer le mot : Le clip de Judith est arrivé...Regardez ! Quatre ans après son passage-éclair à la Star Academy 6, la saison qui...

Joanna Lagrave: L'école des duplicatas... son premier single! Joanna... Vous vous souvenez? Un duo avec Seal, avec Craig David, avec les Pussycat Dolls......

Emma Daumas a bien gardé ses secrets... Emma dévoile une autre facette de l'univers du Chemin de la maison, son...

Star Academy: Alice va travailler avec le chanteur Grégoire "Toi + moi, + tous ceux qui le veulent... + tous ceux qui sont seuls..." Ah ce...

  • Photo
    2
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • moi j'ai pas
    1
  • mattyb
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados