Elliott Smith - Ados.fr

Elliott Smith

Vrai nom :Steven Paul Smith
Né le : 06 août 1969 Mort le : 21 octobre 2003
Nationalité : Etats-Unis
Label : Domino Recordings | Genre : Pop

178
La biographie de Elliott Smith
Elliott Smith était un ange maudit, une âme en peine sous influences Beatles et Nick Drake qui avait su transcender sa mélancolie fragile dans une pop vénéneuse, touchante et magnifique. Malheureusement, les anges et l’état de grâce n’ont pas les armes nécessaires pour supporter l’injustice, l’indifférence, le sentiment maladif de n'être rien, et ils finissent par en crever. « Pourquoi ce sont toujours nos idoles qui doivent se planter les premiers » se demandait Mickey 3D sur l’un de ses premiers titres…Pourquoi Kurt s’est flingué, pourquoi Ian Curtis s’est pendu, pourquoi Elliott Smith s’est poignardé…Mais surtout, pourquoi Michel Sardou est-il toujours vivant LUI?!? Elliott Smith est né sous le nom de Steven Paul Smith le 6 août 1969 aux Etats Unis, dans le Nebraska. Alors qu’il vient à peine de souffler sa première bougie, Steven Paul est déjà un enfant du divorce, et part s’installer avec sa mère à Dallas. Très jeune, il pratique la guitare et le piano, et commence à composer des chansons dès l’âge de 13 ans. A l’adolescence, Steven Paul part vivre chez son père à Portland, et prend le nom d’Elliott. Une fois le bac en poche, il s’inscrit à la fac de philo et de sciences politiques. Puis avec ses potes Tony Lash, Neil Gust, et Brandt Peterson, il fonde le groupe Heatmiser. Parallèlement à la vie de groupe, Elliott écrit en solo et publie un premier album, « Roman Candle » en 1994, qui sera suivi d’un second album éponyme, sorti en 1995. Deux ans plus tard, Elliott met en boîte un troisième opus, « Either/Or », qui obtient un certain succès. A cette époque, Elliott Smith a déjà laissé tomber Heatmiser, avec qui il a sorti par ailleurs trois albums. Mais c’est en composant « Miss Misery », le thème du film « Will Hunting » de Gus van Sant, qu’Elliott Smith va définitivement se faire connaître du grand public. « Miss Misery » sera même nommée aux Oscars, tandis que l’on peut retrouver sur la B.O du film, plusieurs titres lumineux et intenses du songwriter, extraits de ses précédents albums. En 1998, Elliott Smith publie l’album « Xo » où l’on peut notamment retrouver la superbe « Waltz #2 ». Elliott Smith est ensuite de retour au cinéma avec une reprise de « Because » des mythiques scarabées pour « American Beauty ». Puis le chanteur est de nouveau dans les bacs avec « Figure 8 ». Mais ce nouvel album se vend beaucoup moins bien que « Xo », et le musicien se fait virer de son label Dreamworks. Timide et mélancolique, sombre et dépressif, Elliott Smith s'est longtemps réfugié dans les drogues et l’alcool, considérant ses succès comme un coup de chance, sa renommée comme un mensonge, persuadé de ne rien valoir. Et lorsque Dreamworks le laisse tomber, toutes les angoisses d’Elliott Smith s’exacerbent, et le chanteur s’enferme alors de plus belle dans la solitude et la drogue. Pourtant, Elliott Smith revient en studio pour préparer un sixième album, « From A Basement On The Hill ». Mais le songwriter ne réussira pas à surmonter sa tristesse, ses craintes, ses idées noires : en 2003, on le retrouve poignardé. Tout porte à croire qu’Elliott Smith s’est suicidé, même si des doutes subsistent quant à un meurtre éventuel. « From A Basement On The Hill » paraît à titre posthume en 2004.

...


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12


Les personnalités associées à Elliott Smith
Sites consacrés à Elliott Smith
Elliott Smith en VF Un site de fan d' Elliott Smith // Elliott Smith en VO Un autre site de fan // Sweet Adeline Le site officiel d'Elliott Smith
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados