Donovan - Ados.fr

Donovan

Né le : 10 mai 1946 (71 ans)
Nationalité : Ecosse
Label : Epic | Genre : Pop

155

Après les morts de Lemmy et Bowie, qui sont les derniers grognards de la pop anglaise ? Après la mort de Lemmy Kilmister  il y a une semaine et celle de David Bowie ce...

Explication de texte : "Wight is Wight" de Michel Delpech Avant le mythique festival de Woodstock, avant le sanglant festival d’Altamont, le premier...

La biographie de Donovan
Ecouter Donovan, c’est comme croire aux vibrations de l’univers, penser qu’il y a des choses à leur juste place et des places pour les bonnes choses, des "good vibes", croire qu’il y a un "je ne sais quoi" qui donne une agréable impression de "déjà vu", une connivence, une familiarité. Familier, Donovan l’est dans tout les sens du terme : connu, familial, sympathique, compatissant, empathique, sans manière, doué de sens commun, simple, coulant, enfin bref, un beatnik comme on n'en fait plus (son absence de sandalettes lui refuse le titre de hippie). Longtemps éclipsé par la figure magistrale d’un Dylan museifié avant l’heure par des auditeurs qui redécouvraient le blues grâce à lui (on pense notamment au beau documentaire de 67 "Don’t Look Back" de D.A.Pennebaker, où le jeune Zimmerman joue du blues devant un auditoire de black médusés), considéré comme le Dylan anglais par la presse de l’époque, Donovan Philip Leitch a pourtant un style bien particulier ou plus exactement une voix bien particulière qui n’a rien du côté "nasillard" que peut avoir Dylan parfois. Une voix pleine d’Ecosse et de tourbe, voix d’un Pierrot lunaire, d’un ambassadeur pour enfants tristes, LSD, guitare, et toutes les conversations avec les nuages, les plantes, les fleurs et le sable comme à l’écoute de son album "A Gift From A Flower To A Garden" (1967, Epic Records). Eclipsé, effacé, mis de côté, Donovan l’a été. En 2005, le chanteur anglais psychédélique Mac MacLeod (à la tête d’un obscur groupe Hurdy Gurdy) sera plus explicite sur les ondes de la station KFOK : "Toute cette pression qu’il y a eu à l’époque pour faire de Donovan un clone de Dylan était un ramassis de conneries parce qu’en fait, ces deux chanteurs ont simplement été influencé par les mêmes sources musicales à savoir Ramblin’Jack, Jesse Fuller, Woody Guthrie et quelques autres !" 1946 : Naissance à Glasgow. 1956 : lui et sa famille déménagent à Hatfield. A 14 ans, influencé par des parents férus de ballades écossaises et de folk, il se met à la guitare et caresse des cordes qui le méneront à enregistrer une démo de 10 titres en 1964 (où l’on trouve son premier titre "Catch The Wind" ). A la même période (il a à peine 18 ans), il se lie d’amitié avec Brian Jones et sa copine (plus avec sa copine d’ailleurs puisqu’il se mariera avec elle et qu’il est toujours avec elle) et commence à rentrer dans l’univers génialement déglingué et jovialement barré du mouvement psychédélique, qui est déjà en train de faire des aller-retour incessants d’influences entre Londres et San Francisco. Il signe chez Pye Records en 65 (la même boîte que les Kinks et Petula Clark) et vend son "Catch The Wind" à plus de 200 000 copies ! C’est rentable d’attraper le vent, on dirait ! Avec son quatre titres "Universal Soldier" (reprise de la chanson de la "Joan Baez peaux-rouge" Buffy Ste Marie) Donovan s’assure le bon accueil du public du Newport Folk Festival, toujours en 1965 avant de quitter son label pour s’en remettre au big boss de l’époque Mickie Most. Producteur prolifique de la scène british (Jimmy Page commencera avec lui) Most va réaliser le meilleur de Donovan en commençant par récurer son image de pseudo Dylan écossais. Ce seront les albums "Sunshine Superman" (avec comme de bien entendu une sortie anglaise et une sortie US) et "Mellow Yellow" en 1966 dont le titre éponyme restera longtemps à la 2e place du top 50 aux States. "C’est bien Paul McCartney qui chante sur Mellow Yellow expliquera Donovan. Il faisait partie des invités de cette session particulière. On le faisait assez couramment : il venait à mes sessions et j’allais aux siennes et on a même enregistré ensemble chez lui. Vous le savez peut-être, c’est John Paul Jones (bassiste de Led Zep ; ndlr) qui a arrangé Mellow Yellow". Toujours est-il que ces deux albums sont l’archétype même de la rencontre de la pop et du psychédélisme expérimentale (pas une once de garage psyché dans ces disques !). Avec le titre « Fat Angel » par exemple, dans "Sunshine Superman", Donovan fait clairement un clin d’œil à Jefferson Airplane et dans le même album, la chanson "The Trip" (au demeurant un blues assez classique), est explicite même si elle est illicite. La même année, (1966) Zappa sort son premier album bizarroïde "Freak Out !" qui fera grand bruit à Los-Angeles en tapant un bon coup dans la fourmilière endormie des communautés babas de l’époque, hypnotisées qu'elles étaient par les vapeurs de patchouli et endolories par le bon karma qu’elles s'auto-fabriquaient. L’année d’après, Grateful Dead sort son premier album et Donovan son double "A Gift From A Flower To A Garden", album tellement "peace & love" qu’il est capable d’arrêter une locomotive lancée à pleine vitesse et de transformer un missile balistique en un vol de papillons verts, bleus et violets ! A déconseiller aux âmes sensibles qui se retrouveraient dans les transports en commun pendant les heures de pointes : entre le titre "Wear Your Love Like Heaven" et "Epistle To Derroll", elles pourraient se mettre en tête de vouloir embrasser tous les passagers ! En 1968, "j’étais aux Indes avec George Harrisson et c’est là qu’il a écrit un couplet de Hurdy Gurdy Man. Mais je ne l’ai pas enregistré pour laisser la place au solo de guitare que je jugeais extraordinaire. Au départ, je voulais donner la chanson à Jimi Hendrix (…) mais Mickie Most a dit ‘pas question’. Il voulait que ce soit mon prochain single. ‘Très bien, ai-je répondu, alors je veux Hendrix pour le solo’. Mais Hendrix était en tournée. Quelle rencontre cela aurait pu être ! En juin 1969, il chante à Hyde Park lors du concert d’adieu à Brian Jones (mort dans sa piscine ?) et le 30 août 1970 on le retrouve à l’île de Wight à faire une sorte de rock progressif celtique à la Van Morrison (l'ex de Caravan) avant de se marier enfin (la même année l’excellent groupe folk Fairport Convention sort son 5e album). Ensuite…ensuite on laisse la parole à John Lennon qui disait en 1968 : "Donovan est aussi important et influent que peuvent l’être Bob Dylan ou les =The BeatlesBeatles. Ecoutez-le : cet homme est un poète!"

...



Les personnalités associées à Donovan
Sites consacrés à Donovan
Le dossier Rock Psychédélique Sur Fluctuat.net // Le Site Officiel Dans une ambiance planante, la voix-off d'une hôtesse vous accueille... Infos nombreuses.
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
ChristianMiller
Il y a 7 ans 6 mois Signaler ce commentaire
I received 1 st loan when I was not very old and this aided my relatives very much. But, I require the secured loan as well.
  • moi j'ai pas
    2
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • 1
  • Photo
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados