Doc Gyneco - Interview vidéo
Doc Gyneco

Doc Gyneco : Les dessous d'un homme nature

Voir la fiche artiste Doc Gyneco

doc-player Ados.fr : Dans « Un homme Nature » l'un des albums qui va sortir le 23 janvier prochain, est-qu'on va découvrir enfin le vrai Doc Gyneco ?
Doc Gyneco : Pour cet album, j'ai cherché, j'ai essayé de trouver comment être le plus vrai possible. Si on veut comprendre ce que je suis vraiment, on se rendra compte à l'écoute de ces deux albums que je suis comme le commun des mortels, c'est à dire voué à mourir et être le plus naturel possible. Je n'ai pas de jeu à jouer, je n'ai rien à cacher non plus, je ne suis qu'un homme parmi les autres avec mes faiblesses. Certains vont se sentir plus « homme » que moi, peut-être plus fort, plus méchant, moins sensible, moins fragile, homme nature...J'avoue, je fais pipi parfois...

Ados.fr : Dans « L'homme nature », on peut trouver une reprise de « L'homme pressé » de Noir Désir , pourquoi avoir repris cette chanson, tu fais dans le rock maintenant ?
Doc Gyneco : Pour moi, le rock, c'est la soul, la soul c'est le blues, le blues c'est ce qu'on ressent quand on ne se sent pas bien, le funk c'est la danse sur laquelle on a envie de s'amuser en boîte de nuit. Pour moi tout ça n'est que rock, et l'enfant légitime du rock, c'est le rap, la plus récente musique après le rock. « L'homme pressé », c'est pour Bertrand Cantat, pour la mémoire, pour le respect : il y a une femme qui meurt tous les quatre jours, il y a un homme qui va en prison aussi tous les quatre jours. Il n'y a pas qu'une femme qui meurt, il y a deux vies brisées tous les quatre jours. Je trouve que c'est inadmissible parce que je suis quelqu'un de non violent, je suis né dans la violence, je sais que dans la vie on peut se montrer dur parfois ; c'est inadmissible d'ôter de toute manière la vie à qui que ce soit par amour ou par accident. C'est inadmissible d'ôter une vie, c'est suicidaire. Donc je parle aussi de Kurt Cobain, je parle de rock, de cette sensibilité.

Ados.fr : Qu'est-ce que tu cherches à dire quand tu demandes que l'on te « donne un SMIC au black », en quoi tu te reconnais dans cette demande ?
Doc Gyneco : Le SMIC, avant d'être évoqué par moi, a été évoqué par les plus grands politiciens : ce sont eux qui en donnent le tarif exact, c'est eux qui décident de combien on va donner à ceux qui n'ont rien. Je veux dire aussi que ma maman a élevé mes frères et moi pendant 25 ans avec ce qu'on appelle un SMIC. Pour moi c'est énorme, c'est beaucoup. Pour moi l'argent ne veut rien dire, absolument rien. On vit, je ne sais pas dans quel pays, avec un dollar par jour : je suis heureux d'être dans un pays riche mais je suis malheureux que l'on me considère comme riche parce que j'ai réussi dans la vie.

Ados.fr : Tu es né à Clichy sous Bois, où a commencé une révolte qui a duré trois semaines dans les villes de banlieue en novembre dernier. Quel regard tu portes sur ce qui s'est passé ?
Doc Gyneco : Qu'est-ce que la révolte ? La révolte, c'est celle qui a eu lieu en 1789 en France, c'est à dire une révolte de gens qui ont faim, de gens qui veulent se nourrir. Une révolte, c'est pour la nourriture, une révolte c'est pour manger. Jamais je n'oublierai qui j'ai été et ce dont j'ai manqué. Je n'ai pas besoin d'une Ferrari, je n'ai pas non plus besoin de la luxure, donc ma haine à moi elle ne sera jamais envers ceux qui ont de l'argent ou du matériel. Si t'as faim et que tu as une carte d'identité qui te permet d'aller étudier ou de rentrer à moins d'un certain prix dans tous les cinémas et dans tous les musées, pour moi t'as pas faim. Celui qui a faim, c'est celui qui a faim, comme le mot le dit c'est à dire F.A.I.M. Et comme dans ma vie, de la nourriture, j'en ai manqué, je suis imbattable sur le sujet...J'ai mangé beaucoup de soupe, beaucoup beaucoup de soupe.

doc-img

Ados.fr : Tu as monté le projet « Rap / Foot » avec Nicolas Anelka : tu peux nous en dire plus ?
Doc Gyneco : J'aimerais dire que je suis partagé entre ce monde politique, ce monde religieux, ce monde économique, ce monde de femme, ce monde occidental perdu dans le bouddhisme, le catholicisme et le football...Quelqu'un qui n'a rien, aucun savoir, aucun pouvoir, aucune religion mais qui aime le spectacle du football, il va utiliser le seul argent qu'il a, la seule intelligence, la seule énergie, pour aller la crier à des mecs qui courent après un ballon. Je refuse qu'on traite ces gens-là d'idiots. D'ailleurs je ne suis pas né en regardant des Monnet, je suis né en regardant Platini, c'est comme ça. Pour moi c'est un art dans lequel on peut se donner, on peut tout offrir : il y a des gens qui offrent tout à la politique, il y a des gens qui offrent tout à la musique, il y a des gens qui offrent tout au sport et à une époque, j'ai fait partie de ces gens là, ceux qui jouent aux boules avec un cochonnet...

Ados.fr : Comment tu vois le milieu hip hop en France
Doc Gyneco : Sans femmes...

Ados.fr : Pourquoi sans femmes !
Doc Gyneco : Parce que Diam's pour moi n'est pas une femme, parce que pour moi il y a du foot féminin comme il n'y a pas de rap féminin. Je trouve louable qu'une femme me dise « Je comprends très bien ce qu'est Angela Merkel, mais par contre à Auxerre c'est qui Djibril Cissé ? ». Le hip hop c'est un art qui a été découvert au départ par ceux qui aimaient l'art, par les bourgeois, par les gens qui font découvrir l'art, qui louent des usines, qui font connaître Basquiat, qui font connaître NTM, qui font connaître des choses aux autres parce qu'ils ont les moyens, les réseaux. Je ne trouve pas normal qu'on attende 2004 pour sortir une rappeuse.

Ados.fr : On t'a vu aux côtés de Passi, Stomy et Hamed Daye pendant le tournage de «La Dernière passe», film qui devrait sortir en mars 2006. Doc Gynéco se lancerait-il dans le cinéma ?
Doc Gyneco : Le cinéma, c'est le dernier art libre. Parce que si les gens n'arrivent plus à lire entre les lignes, ils arrivent encore à lire entres les images. Le cinéma c'est la vitesse, l'accélération des mots, la beauté du scénario, c'est quelque chose d'évident qui est traduit dans l'œil du réalisateur et du caméraman. Le cinéma c'est le dernier écrivain.

Crédit photo : © Ados.fr

- Doc Gyneco, toujours le même ou plus nature? Va en parler sur le Forum Musique
- Ecoute Doc Gyneco sur la station Rap Groove R'n'B

|   dernière mise à jour : 20 janvier 2006

Les autres interviews de Doc Gyneco

Doc Gyneco : Les dessous d'un homme nature Voir la fiche artiste Doc Gyneco Ados.fr : Dans « Un homme Nature » l'un des albums...

Les autres news sur Doc Gyneco

Black M : accusé d’antisémitisme, son titre "Dans ma rue" est censuré en Belgique Le succès ne vous met pas à l’abri des polémiques, c’est le...

Black M dévoile "Dans ma rue", sa reprise contestée de Doc Gynéco ! Après le succès phénoménal de son album Les Yeux plus gros que le...

La ferme célébrités en Afrique : 3 nouveaux people au casting ! L'annonce des nouveaux participants se fait au compte-goutte pour un meilleur suspens avant le...

A coeur ouvert: Le nouveau clip de Doc Gyneco Premier extrait de Peace Maker, découvrez le clip d' "A coeur ouvert" feat...

  • Photo
    2
  • Photo
    2
  • Tété en festoche
    1
  • n4
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados