Daniel Darc - Ados.fr

Daniel Darc

Né le : 20 mai 1959 (58 ans)
Nationalité : France
Label : Mercury | Genre : Scène française

49

Alizée, 3 clips pour Fifty Sixty Il est loin le temps de "Moi...Lolita" . Alizée s’offre une nouvelle...

Alizée : de Lolita à Mademoiselle Juliette Après avoir annoncé son retour il y a quelques mois, Alizée nous en dit un peu plus sur sa...

Un retour rock pour Alizée Terminé le style « lolita ». Alizée fait son grand retour à la manière de Rihanna. Plus pop,...

La biographie de Daniel Darc
Provocations, excès et autodestruction font de Daniel Darc une icône du rock français des années 80. Il brûle sa vie par les deux bouts. Mais de ses cendres, tel un Phénix, il renaît. Au début du 21ème siècle, Daniel Darc n'est pas six pieds sous terre parmi les légendes du Père Lachaise, mais est une référence, un modèle à suivre, pour toute une nouvelle génération de chanteurs. Daniel Rozoum, alias Daniel Darc, naît écorché vif, à Paris, le 20 mai 1959, écartelé entre le judaïsme, hérité de son père, et le catholicisme maternel. Les Sex Pistols rentrent dans la vie de Daniel en 1976. Deux ans après le choc musical, Daniel Darc rejoint ses amis – Mirwaïs Stass, Laurent Sinclair, Stéphane Erard et Pierre Wolfsohn – et le groupe Taxi Girl. Daniel Darc prend les filles en taxi, mais aussi les garçons. Partagé entre deux religions, il l'est aussi entre deux sexes. Homosexuel et hétérosexuel, il est bisexuel. Habitué aux provocations, sa bisexualité n'est pas faite pour scandaliser, même si ses déclarations peuvent heurter les mentalités. Pour Daniel Darc, aimer les deux moitiés du monde n'a rien de choquant. Daniel Darc prend surtout l'aventure Taxi Girl très à cœur. « Taxi driver » pendant huit ans, Daniel Darc se lance à corps perdu dans le rock et prend des postures provocatrices à la Iggy Pop. En 1979, en première partie de Talking Heads, Daniel Darc ne prend pas le mot performance à la légère : il joue, mais s'ouvre aussi les veines. Les maisons de disques freinent devant la réputation sulfureuse de Taxi Girl. Mais EMI signe le groupe. En 1980, il sort « Mannequin ». Le titre suivant, « Cherchez le garçon », est un succès. Tout arrive très vite, trop vite pour calmer les démons intérieurs : en juillet 1981, le batteur, Pierre Wolfsohn, meurt d'une overdose. Le bassiste, quant à lui, a préféré partir, quelques mois avant le décès de juillet. Taxi Girl sort son premier véritable album en 1982. Pour signer une partie des textes à tendances suicidaires ou meurtrières, l'artiste divisé s'invente un double féminin : Viviane Vog. « Seppuku » a de bonnes critiques, mais elles n'influencent pas les ventes. En 1983, le groupe continue à se réduire. La mort n'est pas la cause du désistement, mais Laurent Sinclair part. « Quelqu'un comme toi » sort tout de même, mais Taxi Girl ne fait que survivre. En 1986, le succès des débuts n'est plus au rendez-vous et la formation se sépare. Daniel Darc doit alors faire face en solo à ses démons : l'alcool et la drogue. Jacno l'extirpe de sa solitude et réalise avec lui son premier album solo. En 1987, Daniel Darc est sous influence, mais « Sous Influence Divine ». Dieu lui inspire l'amour, mais l'amour impossible. Serge Gainsbourg, l'homme alcoolisé, au dieu fumeur de Havane, et surtout « Je suis venu te dire que je m'en vais » trouvent leur place dans l'opus de Daniel Darc. L'amour lui inspire des textes poétiques, mélancoliques, moins provocateurs, qui déçoivent les fans puristes du Daniel Darc de Taxi Girl. Après Jacno, Daniel Darc rencontre Etienne Daho, en 1988. Daho lui produit « La ville ». La même année, Daniel Darc enregistre « Parce que » et reprend, après Serge Gainsbourg, Charles Aznavour. En 1994, celui qui s'est mis à écrire, à traduire, à rédiger des critiques musicales pour un magazine, sort « Nijinsky ». Le deuxième album solo ne connaît toujours pas le succès commercial. En 2004, tout change : la veine revient. Alors que le tout Paris s'attend à retrouver le Daniel Darc errant des années 90, marqué par les abus, il découvre un nouvel homme. Ressuscité par le compositeur Frédéric Lo, qui lui a proposé de collaborer au nouvel album de Dani, Daniel Darc livre un « Crève cœur » aux airs de Gainsbourg, où l'amour fréquente l'amitié et la rédemption. Le succès est total, aussi bien critique que public !

...



Les personnalités associées à Daniel Darc
Sites consacrés à Daniel Darc
Daniel Darc Site officiel.
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
  • Photo
    2
  • Photo
    2
  • Tété en festoche
    1
  • n4
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados