Charles Trenet - Ados.fr

Charles Trenet

Né le : 18 mai 1913 Mort le : 19 février 2001
Nationalité : France
Label : EMI | Genre : Variétés

335

Benjamin Biolay : Son hommage à Charles Trenet à travers un album de reprises Benjamin Biolay n’a pas délaissé la musique pour le cinéma....

Carla Bruni reprend "Douce France" de Charles Trenet... Ecoutez ! Carla Bruni serait entrée en studio pour enregistrer son quatrième album,...

Le prime de Camélia Jordana sur Que reste-t-il de nos amours ? Camélia Jordana sort la carte de la nostalgie avec "Que reste-t-il de nos amours...

Le prime de Camélia Jordana sur Que reste-t-il de nos amours ? Camélia Jordana sort la carte de la nostalgie avec "Que reste-t-il de nos amours...

La biographie de Charles Trenet
Figure incontournable de la chanson française, Charles Trenet est cependant sujet à beaucoup de controverses : certains le voient comme l'un des plus grands poètes et chanteurs de music-hall, tandis que d'autres s'interrogent encore sur son comportement pendant l'occupation nazie en France. Pourtant, malgré les doutes et les accusations, Trenet a continué après la seconde guerre mondiale à enchaîner les tubes et enflammer les foules avec notamment « La Mer », titre devenu culte dans le monde entier grâce à sa version anglaise, « Beyond the Sea ». C'est à Narbonne qu'est né Charles Trenet, le 18 mai 1913. Très jeune, il s'intéresse aussi bien à la peinture qu'à la musique, et une fois le bac en poche, s'en va à Berlin faire des études d'arts. Il revient ensuite en France pour continuer sa formation à l'Ecole des Arts Décoratifs à Paris. Mais une fois arrivé dans la capitale hexagonale, Trenet délaisse les études pour travailler en tant qu'assistant réalisateur. Par ailleurs, il écrit aussi poèmes et chroniques pour les journaux. Passionné de jazz, il fréquente souvent les clubs, et c'est là qu'il rencontre Johnny Hess, pianiste de son état. Tous deux créent alors un duo, « Charles et Johnny » et commencent leur carrière collective en composant des slogans publicitaires radiophoniques. Mais Charles Trenet doit partir faire son service militaire et lâche définitivement le duo. A la caserne, il écrit pour éviter de sombrer dans l'ennui, et pond notamment « Y'a d'la joie ». Cette chanson arrivera, par l'intermédiaire de Raoul Breton, jusqu'aux oreilles de Maurice Chevalier qui la fera connaître en la jouant sur scène. Raoul Breton propose ensuite à Trenet de se produire au Théâtre de l'ABC à Paris, et les stars de l'époque (Colette, Jean Cocteau…) sont immédiatement séduites par ce sympathique musicien à chapeau. Très vite, Trenet devient la coqueluche du tout Paris, actif en musique, mais aussi au ciné, où il joue dans « La route enchanté » et « Je Chante », dont il signe les thèmes sonores. En 1939, Charles Trenet est mobilisé et passe toute la Drôle de Guerre à Salon-de-Provence. En 1940, il est de retour dans la capitale où malgré l'occupation allemande, concerts, théâtres et cinés sont toujours d'actualité. Trenet passe outre de la présence nazie à Paris, et continue à se produire sur scène, alors que le public est majoritairement allemand…On lui reprochera longtemps son opportunisme, considéré par beaucoup comme de la collaboration. Malgré ce comportement plus que douteux, Charles Trenet ne sera pas inquiété à la Libération. Le chanteur part alors s'installer aux Etats où il fait un malheur. Au début des années 1950, Trenet rentre à Paris et fait sensation pendant la décennie avec les classiques « Route nationale 7 », ou encore « Moi j'aime le music-hall ». Mais les années 1960 sont moins fécondes pour Trenet qui ne séduit plus les jeunes, devenus accros aux chanteurs yéyés. Cette petite baisse de popularité n'empêche pas Trenet de revenir dans les 70's sur les devants de la scène avec l'album « Chansons en liberté » qui sort en 1973. Puis en 1981, Charles Trenet publie un nouvel album parsemé de souvenirs d'enfance, deux ans après la mort de sa mère qui a profondément marqué le musicien. Alors qu'il avait décidé de mettre définitivement un terme aux tournées et concerts à la fin des années 1970, Trenet revient sur scène en 1987, acclamé par toutes les générations. Et, surprise, on retrouve Trenet dans les bacs en 1992 avec le disque « Mon cœur s'envole », et trois ans plus tard avec « Fais ta vie ». A plus de 80 ans, Trenet se produit au festival de Nyon en 1998 et fait un tabac. Un an après, Trenet l'infatigable sort l'album « Les Poètes descendent dans la rue ». Trenet réapparaît encore une fois sur scène en 2000 aux côtés d'Aznavour, mais le chanteur n'arrive plus à surmonter tous ses problèmes de santé. Il meurt le 19 février 2001 à l'hôpital de Créteil. Charles Trenet aura marqué l'histoire de la chanson française, des années 30 jusqu'au nouveau millénaire, avec des hymnes devenus aujourd'hui des classiques, de « Y a de la joie » à « Douce France » en passant par « La Mer », « Que reste-t-il de nos amours », « Le soleil a rendez-vous avec la lune » ou encore « Je chante ».

...


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13


Les personnalités associées à Charles Trenet
Similaires Boris Vian, Bourvil
Inspirations Rachid Taha, Juliette, Aristide Bruant
Amis/Famille Charles Aznavour
Sites consacrés à Charles Trenet
Charles Trenet Portail des amis de Charles Trenet
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
loire07
Il y a 5 ans 11 mois Signaler ce commentaire
pas assez de choses sur un des meilleurs chanteur poète
  • moi j'ai pas
    2
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • 1
  • Photo
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados