Cat Stevens - Ados.fr

Cat Stevens

Né le : 21 juillet 1948 (70 ans)
Nationalité : Grande-Bretagne
Label : A&M | Genre : Folk

961
La biographie de Cat Stevens
Les différentes étapes d'une existence sont comme plusieurs identités que l'on ne prend pas, mais que l'on vit. Mais certaines personnes changent d'identités en même temps que de personnalités. Né Steven Demetre Georgiou, Cat Stevens est devenu Yusuf Islam. Steven Demetre Georgiou, voit le jour à Londres, bien que sa mère soit suédoise et son père chypriote, le 21 juillet 1948. Il est le dernier d'une famille de trois enfants. Orthodoxe, Steven est tout de même envoyé dans un établissement catholique. Ses parents l'y envoient pour qu'il puisse apprendre les bases de la morale. Steven, qui apprend à distinguer le bien du mal, est très tôt marqué par la religion. A sept ans, elle vient s'immiscer dans une ses amitiés. Un de ses amis refuse de s'agenouiller pour la prière, de peur d'abîmer son pantalon. Steven est très déçu. Steven, orthodoxe, ne peut être qu'un observateur de la religion catholique. Mais cela lui convient. Cela aurait été plus problématique avec l'Islam. Les Grecs et les Turcs ne sont pas réputés pour leur entente. Steven, influencé par son père, est anti-musulmans. Mais il ne cherche pas à les maltraiter. Avec ses voisins musulmans, il ne fait que garder ses distances. Les parents de Steven tiennent un restaurant. A dix ans, le jeune garçon fait déjà le service. Les clients, attendris par son jeune âge, lui laissent des pourboires généreux. A Londres, au moins là où il vit, être un enfant métissé n'est pas un problème. Shaftesbury Avenue est un endroit très cosmopolite. Chez lui, c'est le métissage du froid et du chaud. Dans le couple, c'est un mélange risqué, souvent explosif. Vers huit ans, les parents de celui qui va devenir Cat Stevens décident de divorcer. Mais la rupture est pour le moins inhabituelle : ils continuent à habiter tous les deux au-dessus du restaurant, mais séparés. Ils continuent aussi à travailler ensemble. Steven dort dans la chambre de son père ou celle de sa mère, selon le vainqueur d'un jeu. Le plus souvent, son père gagne. Steven est donc plus souvent chez son père. Pourtant, il a toujours été plus proche de sa mère. Sa mère part ensuite s'installer en Suède. Steven la suit. Là-bas, il va à l'école pendant six mois. Son métissage passait inaperçu à Londres. Mais en Suède, Steven, avec ses cheveux et ses yeux noirs, son teint couleur olive, attire l'attention. Ensuite, Steven revient à Londres, dans un environnement plus familier. Jeune, il démontre des talents artistiques. Sa mère l'encourage. Au lieu de lui demander d'arrêter de jouer et de filer au lit, elle le laisse exprimer ses pensées en musique. Très vite, il apprend à jouer du piano familial. Ensuite, il se met à la guitare et commence à écrire des chansons. En studio, Steven enregistre une démo. A dix-huit ans, Steven, l'homme aux yeux de chat, a déjà un hit à son actif : « I love My Dog ». Sa vie change du tout au tout. Interviewé, photographié, Cat Stevens est aussi chassé par les groupies. A dix-neuf ans, il contracte la tuberculose. A l'hôpital, il doit affronter sa mortalité. En 1966, son premier album, « Matthew & Son » sort. « New Masters » sort l'année suivante. En 1970, « Mona Bone Jakon » et « Tea for the Tillerman » paraissent. En 1971, Cat Stevens sort “Teaser and the Firecat”. “Catch Bull at four” paraît en 1972. “Foreigner” date de 1973. Toujours aussi prolixe, il sort « Buddha And The Chocolate Box » en 1974, ainsi que « Saturnight ». « Numbers » paraît en1975. « Izitso » et « Back To Earth » sont ses deux derniers albums (1977 et 1978). Le chanteur de « Lady d'Arbanville » - un chanson triste et épurée où sa fiancée, Patricia d'Arbanville, joue le rôle principal - échappe miraculeusement à la mort. Après son accident, persuadé que Dieu l'a sauvé, il abandonne sa carrière d'artiste folk pour se convertir à l'Islam. Depuis, sa conversion reste polémique. Accusé d'avoir financé le Hamas, Cat Stevens est interdit de séjour aux Etats-Unis. Ses deux grands tudes, "Wild world " et "Lady d'Arbanville" , assurent à Cat Stevens la postérité.

...


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15


Les personnalités associées à Cat Stevens
Sites consacrés à Cat Stevens
Cat Stevens Site officiel.
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
karl
Il y a 6 mois, 2 semaines Signaler ce commentaire
It's awesome for me to have a web page, which is useful designed for my knowledge.
thanks admin


fotbollskläder
tawfiksouf
Il y a 5 ans 9 mois Signaler ce commentaire
This song was taught by my teacher of English, Ms. Karagoba and I it recite up to this day
sheherezade amy
Il y a 8 ans 2 mois Signaler ce commentaire
hi, i love your songs and i play them on the guitar to. I know that i'm a bit writing my life but i am juste 11 (12 the 16th of march) and for me it is normal to be lake that. I have writen some songs with Daisy (my guitar) and i put them on a CD. I live in Morocco and i am harf English (British) Moroccan end French so meybe i have writen words with mestakes. My parents are pilotes so i live 6 months in england 6 years at rabat in morocco 2 in marrakech in morocco and now in tangiers since 3 years in morocco. I speek : french arabic english and soon (tow weeks) starting Spanish. EVERYBODY says that i have got the most pretty ist Voice ever. I love listenning at cat stevens songs but now i must go to bed but before my new cllege is the Lycée Regnault in tangiers. I wil write back to you soon!!! big kiss Sherry Amy
  • Photo
    1
  • 1
  • the fratellis
    1
  • Photo
    1
  • shy'm
    1
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados