Brandy Li - Ados.fr

Brandy Li

Nationalité : Etats-Unis
Métier : chanteuse
Genre : Rap, Hip-Hop

0
La biographie de Brandy Li
La jeunesse de la rappeuse américaine Brandy Li pourrait s'apparenter à un scénario de films noirs. Née à Chattanooga (Tennessee), son enfance est marquée par un drame terrible, celui de la disparition de sa mère, assassinée par son propre mari, le père de Brandy. La fillette de six ans est alors confiée à sa grand-mère maternelle, Jolley. Si les débuts sont difficiles entre les deux femmes - la grand-mère de Brandy voit irrémédiablement le visage de sa fille décédée en sa petite-fille -, au fil des années, ces deux-là deviennent très proches. Mieux, Brandy affirme aujourd'hui que sa grand-mère lui a sauvé la vie. Une fois ses études terminées, la jeune femme décide de partir loin. Loin de son passé, de sa famille, de ses doutes. Destination Miami. Parce que ça sonne bien.

C'est à partir de là que le rap va véritablement entrer dans sa vie. A plein temps. Certes, ado déjà, elle écoutait cette musique et s'est même essayée à écrire ses propres textes. Mais, issue d'une famille à tendance raciste, les railleries et l'intolérance familiale ne l'encourageaient guère en cette voie. Les seuls rappeurs "blancs" qu'elle écoutait à l'époque étaient Vanilla Ice, les Beastie Boys et Marky Mark. Un jour, elle entend le titre "Hi, my name is" d'Eminem à la radio. Une révélation ! Brandy se met alors à l'écriture et ne tarde pas à faire ses premières scènes underground, notamment en première partie d'un concert de George Clinton. Un jour, elle rencontre Jeffrey Campbell, alias "The Educated Rapper" du groupe de hip-hop UTFO, qui tente de la placer en maison de disque. Là encore, ce n'est pas gagné. Brandy rappe comme une blanche (normal en même temps !), et les labels ne se bousculent pas pour la signer. Commercialement parlant, Brandy ne correspond pas à l'image de "la rappeuse blanche" telle que l'imagine les maisons de disques. Sa voix n'est pas assez soul, pas assez black américaine. Elle fait quelques tests en studio, tente de modifier son flow, mais rien n'y fait.

Bientôt, Brandy Li fait la connaissance de Ulysee Carson, du label Union Avenue Entertainment. La rencontre de la dernière chance. Il souhaite la présenter à des producteurs afin qu'elle puisse enregistrer une démo. La providence veut que ces derniers se trouvent à Chattanooga, sa ville natale, et que l'un d'entre eux soit allé dans la même école qu'elle. La rappeuse commence à enregistrer des morceaux, écrits sur le vif, dans l'idée qu'ils pourront être ré-enregistrer plus tard, pour la sortie d'un véritable album. La démo commence à circuler dans les labels et en radio et... miracle ! Tout le monde adore. C'est alors que naît l'album Nothing To Lose, en français "Rien à perdre". Mélange de pop et de Hip-hop, le disque est décrit comme "la rencontre entre Eminem et Kid Rock". Il s'apparente aussi volontiers à un exutoire, voire à une thérapie. Brandy Li y parle avec son âme et n'hésite pas à déverser les souvenirs douloureux de son enfance, comme la perte de sa mère, qu'elle tente d'exorciser avec humour, satyrisme et un flow captivant. Captivant, comme son histoire.

...



Les personnalités associées à Brandy Li
Inspirations Eminem, Beastie Boys
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
  • shy'm
    1
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • 1
  • Photo
    2
  • Photo
    1
  • soulja boy
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados