Boby Lapointe - Ados.fr

Boby Lapointe

Né le : 16 janvier 1922 Mort le : 29 juin 1972
Nationalité : France
Label : Philips | Genre : Variétés

503
La biographie de Boby Lapointe
Magicien verbal et farfelu, clown syntaxique, roi du calambour et chansonnier hors piste, Boby Lapointe n'a pas seulement apporté à la scène musicale française une bonne dose de fous rires, de tranches de musique abracadabrante, mais il a aussi excellé en tant qu'acteur et mathématicien…Non ce n'est pas une blague, l'inventeur du « système bi-binaire », c'est lui ! C'est à Pézenas, dans le sud de la France, que Robert Lapointe dit Boby naît le 16 avril 1922. Adolescent farceur et coquin, Boby en fait voir de toutes les couleurs à ses enseignants comme aux habitants du village. Ses mauvaises notes ne l' empêchent pas d'avoir son bac et de préparer les concours d'entrée à Sup-aéro et de Centrale. En effet, Boby a toujours voulu devenir pilote de chasse, mais il devra laisser tomber ses projets pendant la guerre, envoyé en Autriche pour le service du travail obligatoire (STO) à partir de 1942. Boby réussit à s'enfuir en novembre 1943, mais se fait attraper lors d'une rafle : quand on lui demande son nom, il répond alors qu'il s'appelle Robert Foulcan…Pendant sept mois de cavale, Boby se planque partout où il peut, et rentre à Pézenas en 1944. Pour échapper aux recherches de la milice et des allemands suite à son évasion, il devient alors scaphandrier à la Ciotat, la mer étant l'endroit rêvé pour rester caché. Deux ans après, Boby épouse Colette Maclaud qui lui donnera deux bambins entre 1948 et 1950 et toute la famille s'installe à Pézénas. C'est en 1951 que Boby publie une premier livre, « Les douze chants d'un imbécile heureux ». Boby part ensuite à Paris avec Colette et les enfants monter son entreprise de layettes et linges, mais la boîte fait faillite et le couple se sépare. Pendant ce temps, Boby écrit beaucoup de chansons, et tout en se reconvertissant dans l'électricité, part à la recherche de personnes pour les interpréter. En 1954, il peut enfin lancer sa carrière puisque Bourvil chante l'un de ses morceaux, « Aragon et Castille », dans le film « Poisson d'Avril ». Mais le film ne marche pas vraiment, et Boby reste pour le moment dans l'ombre. Il faudra attendre 1959 pour que Boby se fasse enfin remarquer. C'est au « Cheval d'Or » que Lapointe se retrouve sur scène pour la première fois. Il y chante ses compositions loufoques, entre calambours, doubles sens et contrepèteries, de façon totalement hallucinante, passant outre la rythme et hurlant comme un possédé. François Truffaut, présent dans la salle du « Cheval d'Or » est totalement fasciné, et propose à Boby de chanter les titres « Marcelle » et « Framboise » dans son film « Tirez sur le pianiste » (dans lequel joue déjà Charles Aznavour). Comme on ne comprend pas toujours aisément ce que peut bien raconter Boby, Truffaut à la demande du producteur, rajoute des sous-titres pendant les interprétations de Lapointe… Boby est désormais reconnu par le public et la profession, et va sortir plus de cinquante titres en l'espace de douze ans, de « Ta Katie t'a quitté » à « L'hélicon » en passant par « Le poisson Fa », ou encore « Saucisson de cheval » Boby part en concert avec Brassens qui rattrapera souvent les dépenses fantasques de son ami (Boby a notamment ouvert un café-concert, «Le Cadran Bleu », qui fera faillite) . Mais Boby n'est pas seulement un fanfaron de la rime et du bon mot, il est aussi calé en maths ! Après avoir inventé l'embrayage automatique dans les 40's, (qui deviendra la coqueluche des fabricants d'autos beaucoup plus tard), il crée le système bi-binaire qui sera légitimé par les scientifiques en 1968. Par ailleurs, Boby a campé de nombreux rôles pour le grand écran, la musique ne lui rapportant pas toujours de quoi gagner sa vie, les Johnny et Sylvie étant plus hype dans les 60's que « Aragon et Castille ». On le verra dans « Max et les ferrailleurs » et « Les Choses de la Vie » de Sautet, « Rendez-vous à Bray » , « La veuve Couderc » et « Les assassins de l'ordre ». Mais le chanteur farceur souffre d'un cancer, et après avoir chanté sur scène à Bobino pour la dernière fois, en première partie de Pierre Perret, Boby s'éteint le 29 juin 1972 à Pézénas.

...




Les personnalités associées à Boby Lapointe
Sites consacrés à Boby Lapointe
Boby Lapointe > Boby Lapointe sur Fluctuat
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
Naomi84
Il y a 2 ans 9 mois Signaler ce commentaire
Ecrivez votre commentaire !
regiscon
Il y a 5 ans 4 mois Signaler ce commentaire
Quelqu'un a une explication de cette chanson ? De quoi ça parle ? Merci !
  • Photo
    3
  • Tété en festoche
    1
  • saez
    1
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados