Babyshambles - Ados.fr

Babyshambles

Nationalité : Grande-Bretagne
Label : Rough Trade | Genre : Rock

Pete Doherty : même en avion, il lui faut sa dose ! Hier, le quotidien suisse Le Matin a révélé les dernières frasques...

Pete Doherty : une overdose et ça repart ! Le Sun vient de révéler que Pete Doherty aurait fait un malaise avant son...

Pop et rock à l'affiche de Musilac 2008 Musilac, c'est trois jours de fête musicale (et de soleil a priori, on est dans le sud...

Amy Winehouse se rapproche de Pete Doherty ! (MAJ) Après le premier concert que Pete Doherty a donné hier à Londres avec son...

La biographie de Babyshambles
Pour être une rock star génialissime et torturée, le mieux est d' avoir un père militaire, devenir un passionné de littérature, sortir avec une brindille allumée, user et abuser des drogues bien sûr, et se faire repérer dans la rubrique faits divers. Tout cela a déjà provisoirement réussi à Jim Morrison (jusqu'à ce qu'il en meurt), et la recette miracle est en train d'agir avec la même fureur sur Pete Doherty, la nouvelle légende déglinguée et habitée de la sphère musicale…En espérant que les clichés du rock ne l'emportent pas trop tôt, et que le dandy trash de 26 ans aura encore à nous offrir les morceaux chaotiques et fiévreux que l'on a pu découvrir sur le premier opus des Babyshambles, « Down in Albion ». Etudiant sérieux nourri à la littérature, Pete Doherty s'acoquine avec le rock lorsqu'il rencontre Carl Barât à la fin des 90's et qu'il fonde avec lui les Libertines. Après deux très bons albums au punk acide et ravagé, des histoires glauques à n'en plus finir de drogues, de cambriolage et de bagarres qui font la une des médias people, l'un des groupes de rock les plus prometteurs se sépare en 2004, épuisé par les frasques et les débauches de leur leader. C'est au cours de cette histoire libertine tumultueuse que Pete fonde un nouveau groupe, Babyshambles, au moment où ses excès de drogues le mettent sur la touche pour la tournée des Libertines. Mais Pete a du mal à mener de front ce nouveau projet, les Libertines, et surtout la drogue, les démêlés avec la justice et la prison. Cependant, de cette période de défonce où Pete donne des concerts dans les bars glauques de Londres naîtra les premiers balbutiements sur piste des Babyshambles, les « Babyshambles Sessions », de la vraie matière brute aux couleurs sombres et romantiques, reflet de l'âme torturée et alcoolique de son créateur. De plus, Pete Doherty vit une relation à la fois passionnelle et destructrice avec Kate Moss, le mannequin hype du moment. Le couple terrible ne cesse d'alimenter la presse people avec des disputes, réconciliations, demande en mariage et ruptures à la chaîne. A l'automne 2005, leur consommation excessive de drogues dures est dévoilée au grand jour à travers la diffusion dans les journaux d'une photo de Kate Moss prenant de la cocaïne. On n'entend plus alors parler que de ruptures de contrat entre le top model et les grandes maisons de haute couture, et cure de désintoxication pour la belle et son amant maudit. Cette love story sulfureuse et désespérée (et finalement terminée, Kate ayant largué son bad boy, ce dernier n'ayant finalement pas suivi la cure de désintox comme il l'avait promis)n'empêche pas Pete Doherty et ses Babyshambles de sortir en novembre 2005 un premier album, « Down in Albion » (après avoir publié deux singles en amont) dont l'enregistrement a été plus que laborieux…Entouré de Patrick Walden et de Drew Macconnell avec toujours Mick Jones à la réalisation, Pete Doherty nous livre ici 16 titres hybrides entre énergie corrosive et émotion, confus et intenses, et nettement plus aboutis que les enregistrements brouillons des dernières sessions (en même temps, ce n'était pas vraiment difficile). Sur « La Belle et la Bête », le morceau plein d'ironie qui fait l'ouverture, Pete convie sa muse Kate à pousser la chansonette. Avec cet album (sorti chez Rough Trade) qui manque encore un peu de structure et de travail de fond, Pete Doherty prouve cependant qu'il peut être autre chose que ce junkie lamentable qui occupe les premières pages des tabloïds. Espérons que ce « Down in Albion » ne sera pas un point final abrasif, mais le début d'une renaissance artistique …A condition que Pete, (qui est en liberté surveillée jusqu'en 2006 après avoir été arrêté fin 2005 pour conduite en possession de substances très illicites, et qui risque 7 ans de prison) mette un frein aux excès et canalise son âme cabossée dans la musique et elle seule.

...



Les personnalités associées à Babyshambles
Sites consacrés à Babyshambles
Le site des Babyshambles // Babyshambles again encore plus de Babyshambles // The Libertines sur Ados.fr Découvre le premier groupe de Pete Doherty sur ados.fr! // Pete Doherty et les Babyshambles sur Playlist, le blog musique de Fluctuat
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
  • Photo
    1
  • Photo
    1
  • 1
  • Photo
    1
  • Tété en festoche
    1
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados