36 Crazyfists - Ados.fr

36 Crazyfists

Nationalité : Canada
Label : Roadrunner | Genre : Métal

78
La biographie de 36 Crazyfists

36 Crazyfists nous vient du fin fond de l’Alaska, à Anchorage exactement et pratique, depuis 1994, un metal influencé principalement par le hardcore avec quelques sonorités néo metal. Le nom du groupe (qui veut dire “36 poings fous“ en français) vient d'un film avec Jackie Chan : “The 36 Crazy Fists“. 36 Crazyfists est formé en décembre 94 et est composé, à l’origine, du chanteur Brock Lindow, des guitaristes Steve Holt et Ryan Brownell, du bassiste JD Stuart et du batteur Thomas Noonan.

Les 4 musiciens commencent à enregistrer un premier EP, en 1995, intitulé « Boss Buckle » qui annonce déjà le talent du groupe. Ils enchaînent ensuite quelques concerts dans leur région. Mais en 1996, la tragédie frappe le jeune groupe d’Alaska, le bassiste JD Stuart meurt dans un accident de voiture. Le guitariste Ryan Brownell quitte le groupe quelques mois plus tard. Les 3 membres restants décident de continuer et partent s’installer à Portland, dans l’Oregon, pour pouvoir se faire connaître un peu plus, vue qu’en Alaska, la scène est un peu morte. Là bas, le trio recrute le bassiste Mick Whitney et le nouveau line up enregistre un second EP¨intitulé « Suffer Tree » qui voit le jour en 1997. Il est suivit, quelques mois plus tard de leur premier album autoproduit « In The Skin », un bon coup de poing dans le monde du “neo hardcore“. Le groupe enchaîne les concerts et partage la scène avec des groupes comme System Of A Down, Primus, Blink 182,  ProPain, Hatebreed, Suicidal Tendencies et NOFX. 36 Crazyfists enregistre une démo 4 titres destinée à trouver un label. Entre temps, il rencontre le groupe Skinlab qui envoie leur démo au label Roadrunner Records qui les signe en 2000 après avoir écouter les 4 titres de furie et surtout après avoir remarqué les impressionnantes performances scéniques du groupe.

36 Crazyfists s’enferme en studio pour pondre leur premier album sous un grand label. Il passe l’année 2001 à composer, pour en ressortir avec l’album « Bitterness The Star » qui voit le jour le 4 avril 2002. L’album est un véritable concentré d’énergie mêlant le néo et le hardcore, les compos sont carrées, bien structurées, les riffs sont simples mais efficaces et le timbre de voix de Brock est plein de rage et bien dosé. 36 Crazyfists part promouvoir l’opus sur les routes américaines avec des groupes comme God Forbid, Chimaira, Diecast ou encore Candiria. Les 4 néo coreux enchaînent en Europe avec le “European Road Rage Tour“ aux côtés de Killswitch Engage et de Five Pointe O.

Le groupe remet le couvert 2 ans plus tard, en 2004, avec la sortie de « A Snow Capped Romance », bien produit, bien composé, l’opus est une nouvelle fois à la hauteur des attentes de Roadrunner. Le groupe repart en tournée avec Killswitch Engage et Poison The Well. L’année suivante, il retourne en studio en octobre 2005, afin d’enregistrer le 3ème opus qui sort en juin 2006 en Europe et qui s’intitule « Rest Inside The Flames ». Bizarrement, Roadrunner décide de ne pas sortir l’album aux Etats-Unis, c’est le label DRT Entertainment qui s’en chargera. L’album cartonne en Europe, surtout chez les anglais et se vend à 1858 exemplaires la première semaine de sa sortie aux Etats-Unis. 36 Crazyfists part pour une intense tournée en Angleterre début 2007 et fait ensuite un break de quelques mois, afin d’enregistrer un futur album.



...



Les personnalités associées à 36 Crazyfists
Sites consacrés à 36 Crazyfists
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
jordanhommess
Il y a 3 ans 9 mois Signaler ce commentaire
=
  • Toutes les chansons
  • Tous les clips
Forums Public Ados